LA DENT CAF­TEUSE

01net - - LE MAG -

Des cher­cheurs de l’uni­ver­si­té Tufts, dans le Mas­sa­chu­setts (États-Unis), ont éla­bo­ré un cap­teur mi­nia­ture à col­ler sur une dent. Sa mis­sion, ana­ly­ser la com­po­si­tion des ali­ments in­gé­rés.

LE PROCÉDÉ

L’ob­jet, un car­ré de 2 mm de cô­té, se com­pose de trois couches d’un film po­ly­mère, celle du centre étant bio­réac­tive. Quand elle entre en contact avec du sel, du glu­cose ou de l’étha­nol, sa struc­ture élec­trique se trouve mo­di­fiée. Les don­nées sont alors trans­mises par une tech­no­lo­gie RFID (sans fil) à un ap­pa­reil qui col­lecte et af­fiche les don­nées.

L’USAGE

Com­mu­ni­quant avec une ap­pli mo­bile, ce cap­teur au­to­rise le sui­vi de l’ali­men­ta­tion d’une per­sonne en temps réel. Une fonc­tion utile pour ceux qui doivent sur­veiller leur ré­gime. Il peut aus­si chan­ger de cou­leur lors­qu’il re­père un élé­ment don­né.

LES PERSPECTIVES

Con­çue au­jourd’hui pour ré­agir à trois nu­tri­ments (sel, sucre et al­cool éthy­lique), la couche cen­trale, une fois mo­di­fiée, se­rait ca­pable de dé­tec­ter la pré­sence d’autres sub­stances chi­miques. Les al­ler­gènes, par exemple.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.