LIN­KY FAIT PÉ­TER LES PLOMBS

01net - - LE MAG - STEPHANE BARGE

His­toire de watts. Cer­tains de nos lec­teurs se plaignent de cou­pures de cou­rant ré­pé­tées de­puis l’ins­tal­la­tion de leur comp­teur Lin­ky. La raison tient au mode de fonc­tion­ne­ment de ce nou­veau boî­tier. Dans un foyer, la quan­ti­té maxi­male d’élec­tri­ci­té consom­mable est dé­fi­nie au mo­ment du contrat avec le four­nis­seur. Dans deux tiers des cas, cette puis­sance se monte à 6 ki­lo­volt­am­pères. L’on peut donc sou­ti­rer à un ins­tant don­né un maxi­mum de 6 000 watts – un ra­dia­teur élec­trique en consomme jus­qu’à 3 000, une télé 250 et une lampe 25. Lorsque ce seuil est dé­pas­sé, les plombs sautent… En­fin, en théo­rie. Car en pra­tique, les an­ciens dis­jonc­teurs étaient bien plus to­lé­rants que celui in­té­gré à Lin­ky. “Dans le cas d’un abon­ne­ment à 6 ki­lo­volt­am­pères, le dis­jonc­teur d’un vieux comp­teur est ca­li­bré sur une in­ten­si­té de 30 am­pères”, nous ex­plique un mi­li­tant an­ti-Lin­ky du col­lec­tif Chartres de Bre­tagne. Sa­chant que la puis­sance est le pro­duit de l’in­ten­si­té et de la ten­sion (230 volts en France), ces comp­teurs ab­sorbent donc une puis­sance égale à 30 fois 230, soit 6 900 volt­am­pères. La dif­fé­rence avec Lin­ky, c’est que son dis­jonc­teur n’est plus ca­li­bré sur l’in­ten­si­té du cou­rant, mais sur la puis­sance dite ap­pa­rente. Il se dé­clenche pile-poil à 6 000 volt­am­pères… soit 15 % de moins que la puis­sance ab­sor­bée par un comp­teur tra­di­tion­nel. Les op­po­sants à Lin­ky dé­noncent une ar­naque pour for­cer les clients à sous­crire un abon­ne­ment de 9 ki­lo­volt­am­pères, plus cher. Ene­dis, le ges­tion­naire du ré­seau, dé­ment. “Au contraire, c’est la preuve que ce comp­teur est plus fiable que l’an­cien, s’agace Ber­nard Las­sus, le di­rec­teur du pro­gramme Lin­ky. Si les consom­ma­teurs étaient aus­si mé­con­tents que le pré­tend l’ar­ticle de 01net Ma­ga­zine [n° 883, p. 32], le taux de ré­cla­ma­tions ne pla­fon­ne­rait pas à 0,6 %.” On vous avait bien dit qu’il y avait de la ten­sion dans l’air…

Avec Lin­ky, c’est to­lé­rance zé­ro. Pas ques­tion de dé­pas­ser la puis­sance au­to­ri­sée !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.