L’ANFR VOIT ROUGE, ORANGE RIT JAUNE

01net - - LE MAG FOCUS - AMINE MESLEM

C’est une pre­mière en France et même en Eu­rope. Un mo­bile est en train d’être re­ti­ré du mar­ché car il rayonne de fa­çon ex­ces­sive. Il a été épin­glé par l’Agence na­tio­nale des fré­quences (ANFR), l’or­ga­nisme char­gé no­tam­ment de vé­ri­fier le ni­veau d’émis­sion d’ondes des ap­pa­reils ven­dus dans l’Hexa­gone. Son nom ? Ha­pi 30. Il s’agit d’un té­lé­phone ba­sique à cla­pet conçu par la so­cié­té Mo­bi­wire et dis­tri­bué par Orange. L’opé­ra­teur a ces­sé sa com­mer­cia­li­sa­tion et af­firme avoir pré­ve­nu par cour­rier tous les clients qui l’avaient ache­té, soit en­vi­ron 90 000 per­sonnes. Il leur pro­pose de l’échan­ger gra­tui­te­ment contre un nou­veau mo­dèle. Ce rap­pel in­édit est une consé­quence du dur­cis­se­ment de la ré­gle­men­ta­tion. En ef­fet, pour éva­luer le dé­bit d’ab­sorp­tion spé­ci­fique (DAS) de leurs mo­biles au ni­veau du tho­rax, les construc­teurs ont long­temps eu le droit de les pla­cer jus­qu’à 2,5 cm de la peau (li­ren°858,p.8). Fa­cile dans

Rap­pel té­lé­pho­nique.

ces condi­tions d’af­fi­cher des va­leurs conformes au seuil lé­gal, soit moins de 2 W/kg. Mais de­puis avril 2016 les me­sures doivent être ef­fec­tuées à 5 mm maxi­mum du corps. Le Ha­pi 30 ne se­rait pas le seul à être en de­hors des clous. “Nous avons re­le­vé des dé­pas­se­ments sur d’autres pro­duits. Mais nous ne pou­vons pas dire les­quels tant que les pro­cé­dures contra­dic­toires avec leurs fa­bri­cants ne sont pas épui­sées, ce qui peut prendre plu­sieurs mois”, ex­plique un porte-pa­role de l’ANFR. Car les in­dus­triels ont la pos­si­bi­li­té de de­man­der une contre-ex­per­tise. Si celle-ci confirme les me­sures de l’agence, ils au­ront le choix entre le re­trait du ma­té­riel in­cri­mi­né ou sa mo­di­fi­ca­tion par voie lo­gi­cielle ou mé­ca­nique. Dès que les noms des ap­pa­reils concer­nés se­ront connus, nous vous en in­for­me­rons dans ces pages.

Le Ha­pi 30, conçu par Mo­bi­wire, est le pre­mier mo­bile re­ti­ré du mar­ché fran­çais car il émet trop d’ondes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.