Une tech­no­lo­gie

01net - - SOMMAIRE -

La ré­duc­tion de bruit ac­tive.

Le prin­cipe n’est pas nou­veau. Il a même fait l’ob­jet d’un dé­pôt de bre­vet dans les an­nées 30 par le phy­si­cien al­le­mand Paul Lueg. Mais il au­ra fal­lu at­tendre 1989 pour que la marque Bose l’ex­ploite et in­vente le pre­mier casque au­dio à ré­duc­tion de bruit ac­tive. Se­crets de fa­bri­ca­tion.

01 Le bruit am­biant

Mo­teur de voi­ture, d’avion, rou­lis du mé­tro ou en­core dis­cus­sions alen­tour sont à l’ori­gine de cette nui­sance acous­tique, en­semble d’ondes qui se pro­pagent dans l’air. Deux in­dices per­mettent d’éva­luer le ni­veau de pol­lu­tion so­nore : sa fré­quence, ex­pri­mée en hertz (plus elle est éle­vée, plus le son est ai­gu), et son in­ten­si­té (ou vo­lume), me­su­rée en dé­ci­bels.

02 Le mi­cro­phone

Pla­cé à l’in­té­rieur ou à l’ex­té­rieur du casque, il sert à cap­ter le bruit am­biant pour le chan­ger en si­gnal élec­trique.

03 Le cir­cuit élec­tro­nique

Son pro­ces­seur ana­lyse ra­pi­de­ment le si­gnal élec­trique trans­mis par le mi­cro­phone, afin d’en pro­duire un de forme exac­te­ment in­verse, en op­po­si­tion de phase.

04 Le haut-par­leur

Il trans­forme le si­gnal élec­trique trans­mis par le cir­cuit élec­tro­nique en onde so­nore pour pro­duire un contre-bruit. Et ce, tout en dif­fu­sant si­mul­ta­né­ment la mu­sique en pro­ve­nance, par exemple, du smart­phone au­quel le casque est re­lié.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.