Ubun­tu

Pour­quoi perdre son pré­cieux temps à ef­fec­tuer des tâches, certes in­dis­pen­sables, mais par­fois fort peu in­té­res­santes ? Mises à jour, lan­ce­ment des ap­pli­ca­tions... confiez au sys­tème Ubun­tu le soin de pla­ni­fier leur exé­cu­tion à votre place.

01net - - SOMMAIRE -

Au­to­ma­ti­sez les tâches ré­pé­ti­tives avec cron­tab. Votre Rasp­ber­ry Pi re­fuse de dé­mar­rer ? Sa­chez y re­mé­dier !

DÉNICHEZ L’UTI­LI­TAIRE SUR LE DISQUE DUR

Votre dis­tri­bu­tion Li­nux em­barque un ges­tion­naire de tâches, cron­tab (ap­pe­lé aus­si cron), ca­pable d’exé­cu­ter au­to­ma­ti­que­ment des scripts, des com­mandes ou des lo­gi­ciels à une date dé­ter­mi­née. S’il s’agit d’ac­tions ré­pé­ti­tives, il vous suf­fit de les pro­gram­mer en dé­fi­nis­sant une pé­rio­di­ci­té. Sous Ubun­tu, vous trou­ve­rez cet ou­til dans le dos­sier /var/ spool/cron/cron­tabs/nom_u­ti­li­sa­teurs. Pour mo­di­fier la table cron et y ajou­ter de nou­velles tâches, ou­vrez le Ter­mi­nal à l’aide du rac­cour­ci Ctrl + Alt + T. Sai­sis­sez la com­mande cron­tab -e et va­li­dez (En­trée).

CHOI­SIS­SEZ UN ÉDI­TEUR

Votre confi­gu­ra­tion ne dis­pose pas for­cé­ment d’un édi­teur de table. Dans ce cas, le Ter­mi­nal vous le si­gnale et af­fiche trois pro­po­si­tions. Comme in­di­qué à l’écran, la pre­mière op­tion est éga­le­ment la plus simple. Ta­pez le chiffre 1, puis ap­puyez sur la touche En­trée du cla­vier afin de l’ac­ti­ver. L’édi­teur GNU Na­no ap­pa­raît alors dans une nou­velle fe­nêtre.

CON­SUL­TEZ LE FI­CHIER

cron­tab conserve les pa­ra­mètres des dif­fé­rentes tâches dans un fi­chier (ou une table se­lon la ter­mi­no­lo­gie Li­nux). Le­quel contient un cer­tain nombre de scripts as­so­ciés au sys­tème lui-même. Pour ac­cé­der à ce do­cu­ment, pres­sez les touches Ctrl + R du cla­vier. Opé­rez en­suite le rac­cour­ci Ctrl + T pour par­cou­rir le fi­chier. La syn­taxe en vi­gueur ris­quant de vous ap­pa­raître un peu com­plexe, des ex­pli­ca­tions s’im­posent.

DÉCOMPOSEZ LA COM­MANDE

Une com­mande cron­tab ré­pond à une struc­ture im­muable, du type mm hh jj MMM AAA [user] tâche > log. On re­trouve tout d’abord les va­riables de temps (mi­nutes, heures, jour de la se­maine, mois, an­nées). La va­riable [user] est une don­née fa­cul­ta­tive qui sert à li­mi­ter l’ac­tion à un seul compte uti­li­sa­teur. Vient en­fin la tâche en elle-même. Ain­si, pour que chaque jour, à 23 h 00 pré­cise, un mes­sage s’af­fiche à l’écran pour vous rap­pe­ler d’al­ler vous cou­cher, sai­sis­sez la ligne 00 23 *** echo ”Il est temps d’al­ler au do­do”. Ac­ti­vez la com­bi­nai­son Ctrl + X pour quit­ter cron­tab et ap­puyez sur Y pour en­re­gis­trer la mo­di­fi­ca­tion.

GAR­DEZ UN OEIL SUR L’ES­PACE DE STO­CKAGE

Re­lan­cez le Ter­mi­nal, puis cron­tab (cron­tab –e). Pas­sez en mode écri­ture (Ctrl + R) et faites En­trée quand l’édi­teur vous de­mande si vous vou­lez mo­di­fier cron­tab. Pour ob­te­nir un ré­ca­pi­tu­la­tif de l’es­pace de sto­ckage dis­po­nible sur vos disques durs tous les lun­dis à 18 h 00, en­trez 00 18 **1 df >> /logs/log_df.log. Sau­ve­gar­dez (Ctrl + X, puis Y).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.