Le ser­vice ga­gnant

Votre ro­man fa­vo­ri n’est pas dis­po­nible en ver­sion au­dio ? Qu’à ce­la ne tienne. Con­ver­tis­sez-le vous-même en seule­ment quelques clics ! Des lo­gi­ciels et des ser­vices en ligne sont là pour vous fa­ci­li­ter la tâche.

01net - - SOMMAIRE -

Quand vos livres trouvent leur voix.

Les idées re­çues ont la vie dure. Même si le mar­ché du livre au­dio pro­gresse – un Fran­çais sur dix en au­rait ache­té l’an­née der­nière, se­lon l’ins­ti­tut Ip­sos –, ce type d’ou­vrage est en­core trop per­çu comme un pro­duit ré­ser­vé aux en­fants ou aux mal­voyants. D’au­cuns pensent même que le ca­ta­logue de titres ne ren­ferme que des clas­siques ou des ě`vres sans in­té­rêt. Erre`r. D fig`rent de plus en plus de nou­veau­tés. Pour preuve, en cette ren­trée lit­té­raire, le der­nier ro­man d’Amé­lie No­thomb, Les pré­noms épi­cènes, est com­mer­cia­li­sé si­mul­ta­né­ment dans les deux for­mats. Cer­tains poids lourds, comme Mi­chel Wus­si, exige même que la ver­sion au­dio de leur bou­quin soit dis­po­nible trois se­maines maxi­mum après la sor­tie pa­pier. Ce­ci dit, il est fort pro­bable que cer­tains vo­lumes de votre bi­blio­thèque, que vous ai­me­riez re­dé­cou­vrir en ver­sion so­nore, ne soient pas ac­ces­sibles, une grande par­tie du pa­tri­moine lit­té­raire n’ayant pas été conver­tie pour l’écoute. Dans ce cas, un lo­gi­ciel ou un ser­vice leb de « text to speech » (du texte à la pa­role) vous offrent la pos­si­bi­li­té de l’adap­ter vo`smême. Au­cun obs­tacle lé­gal ne s’y op­pose, à condi­tion que cette co­pie soit ré­ser­vée à votre usage per­son­nel. AC­CENT RO­BO­TIQUE. Pour vous fa­ci­li­ter la tâche, dis­po­ser du texte au for­mat nu­mé­rique est bien en­ten­du pré­fé­rable. hi­non, vous de­vrez scan­ner les pages de l’oeuvre, p`is so`mettre les fi­chiers ain­si ob­ten`s à un lo­gi­ciel de re­con­nais­sance op­tique de ca­rac­tères (OCg) de fa­çon à ré­cu­pé­rer un do­cu­ment ex­ploi­table. En l’oc­cur­rence, `n fi­chier a`dio, gé­né­ra­le­ment au for­mat MP3, li­sible sur un or­di­na­teur ou sur un smart­phone. Alors bien sÃr, dif­fi­cile de re­trou­ver la voix cha­leu­reuse d’un Wer­nard Gi­rau­deau avec ces ou­tils qui re­courent à des sys­tèmes de syn­thèse vo­cale. Pour­tant, se­lon la so­lu­tion, l’ac­cent ro­bo­tique s’avère peu per­cep­tible. Pour pal­lier cette mi­cro­gêne, cer­tains pro­duits de ce banc d’es­sai au­to­risent l’achat de voix dites HD ou Pre­mium. ho­phis­ti­quées, elles sont éla­bo­rées à par­tir d’heures d’en­re­gis­tre­ment de pa­roles hu­maines. Comp­tez de 35 eu­ros à plus de 100 eu­ros pièce. Dans ce banc d’es­sai, nous avons fait l’éco­no­mie de ce type de ser­vice. Les ou­tils que nous avons sé­lec­tion­nés ont été tes­tés en ver­sion de base. Tous dis­posent d’un mode d’es­sai gra­tuit, pra­tique pour se faire une idée avant d’y suc­com­ber. Comme sou­vent, le choix du ser­vice ou du lo­gi­ciel dé­pend du be­soin. Ici, la quan­ti­té de texte à conver­tir. Pour de courts ar­ticles et un usage ponc­tuel, les so­lu­tions grat`ites s`ffisent am­ple­ment. 9e vous at­ten­dez pas, tou­te­fois, à être ému par les voix pro­po­sées, à l’ac­cent mé­ca­nique plu­tôt sou­te­nu. Dans la trans­po­si­tion d’un livre, seuls les ser­vices payants vous don­ne­ront en­tière sa­tis­fac­tion. kous pour­rez alors sa­vou­rer le plai­sir de la lec­ture en ou­vrant grand vos oreilles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.