L’hy­dro­gène et son bi­lan car­bone

01net - - C’EST VOUS QUI LE DITES ! - Ro­ger So­lo­mé

Votre page sur le pre­mier train fonc­tion­nant avec une pile à com­bus­tible (n° 898, p. 21) pré­sente cette piste comme une so­lu­tion d’ave­nir puisque éco­lo­gi­que­ment ir­ré­pro­chable – le mo­teur ne re­jette que de la va­peur d’eau. C’est ou­blier que l’hy­dro­gène pur, uti­li­sé dans ce dis­po­si­tif, n’existe pas à l’état na­tu­rel sur Terre. Or, sa pro­duc­tion se fait en qua­si-to­ta­li­té à par­tir de com­bus­tibles fos­siles et, que ce soit par re­for­mage ou ga­zéi­fi­ca­tion, émet des quan­ti­tés consi­dé­rables de CO2 et de mo­noxyde de car­bone. Quant à l’élec­tro­lyse de l’eau, cette tech­nique re­pré­sente moins de 1 % de la pro­duc­tion to­tale en rai­son de l’énorme quan­ti­té d’élec­tri­ci­té qu’elle né­ces­site. Et quand on sait que nos « ver­tueux » voi­sins al­le­mands, qui ont re­non­cé au nu­cléaire, conti­nuent de brû­ler mas­si­ve­ment du char­bon pour pro­duire du cou­rant, on voit que le bi­lan éco­lo­gique du mo­teur à hy­dro­gène n’est pas près d’être po­si­tif !˜

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.