SES PA­RENTS L’ONT VEN­DUE SUR FA­CE­BOOK

01net - - DÉCOVRIR -

Une ado­les­cente a été cé­dée au plus of­frant sur le cé­lèbre ré­seau so­cial. L’an­nonce, pos­tée le 27 oc­tobre et ac­com­pa­gnée d’une photo de la jeune fille, in­vi­tait chaque pré­ten­dant à pro­po­ser le mon­tant de la dot qu’il re­ver­se­rait à ses fu­turs beaux-pa­rents après avoir convo­lé. Les mi­li­tants des droits de l’homme se sont of­fus­qués et Fa­ce­book a fi­ni par sup­pri­mer le mes­sage, le 9 no­vembre. Trop tard. Cinq no­tables avaient dé­jà ten­té leur chance. Par­mi eux, fi­gu­raient des membres du gou­ver­ne­ment, tou­te­fois pas as­sez in­fluents ni gé­né­reux pour ob­te­nir la main de la de­moi­selle. C’est un homme d’af­faires qui, fi­na­le­ment, a rem­por­té la (pro)mise, en échange de 10 000 $, trois voi­tures de luxe et 500 vaches.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.