La ques­tion qui fâche

01net - - SOMMAIRE -

Les chat­bots sont-ils bêtes ?

MAR­TIN CAMP­BELL-KEL­LY Pro­fes­seur émé­rite à l’uni­ver­si­té de War­wick (Royaume-Uni), dans un ar­ticle pa­ru dans The In­de­pendent en mars 2008.

En 1966, Jo­seph Wei­zen­baum, pro­fes­seur au MIT, a pu­blié l’un des pro­grammes in­for­ma­tiques les plus cé­lèbres de tous les temps. Ce­lui-ci [bap­ti­sé Eli­za] in­ter­agis­sait avec l’uti­li­sa­teur comme un psy­cho­thé­ra­peute […]. Dans son ar­ticle, Wei­zen­baum a don­né un exemple de conver­sa­tion entre Eli­za et une jeune femme (les ré­ponses d’Eli­za ap­pa­raissent en ma­jus­cules) : « – Les hommes sont tous les mêmes – DE QUELLE FA­ÇON? – Ils ont tou­jours quelque chose à nous re­pro­cher – POU­VEZ-VOUS DON­NER UN EXEMPLE PRÉ­CIS ? » [etc.] Cer­tains uti­li­sa­teurs en sont ve­nus à croire qu’Eli­za avait une réelle com­pré­hen­sion de leurs af­fects […], au grand dam de Wei­zen­baum. [Ce der­nier en] a été si per­tur­bé qu’il est de­ve­nu un […] ar­dent cri­tique de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle.

CHEE YONG CHUA Spé­cia­liste IT au mi­nis­tère de la San­té de Sin­ga­pour, lors d’une interview sur Chan­nel NewsA­sia en juillet 2018.

À Sin­ga­pour, les chat­bots sont l’une des so­lu­tions du fu­tur pour lut­ter contre l’aug­men­ta­tion des

ma­la­dies chro­niques liée au vieillis­se­ment de la po­pu­la­tion. Pour fa­mi­lia­ri­ser les per­sonnes âgées à cette tech­no­lo­gie et les mettre en confiance, nous cher­chons à ins­tal­ler ces sys­tèmes dans le par­cours de soins. Lors d’une vi­site chez le doc­teur, pen­dant que vous at­ten­dez votre tour, vous pou­vez ré­pondre à un ques­tion­naire. Der­rière ce­lui-ci se cache un bot in­tel­li­gent po­sant au pa­tient quelques ques­tions per­son­na­li­sées. Nous de­vons rendre le chat­bot simple pour que les pa­tients fi­nissent par l’ac­cep­ter.

DA­MIEN AL­LE­MAND Res­pon­sable nu­mé­rique du quo­ti­dien ré­gio­nal Nice-Ma­tin, dans un ar­ticle pu­blié sur Me­dium en avril 2018.

Le 12 avril 2017, on lan­çait Ti­bot, le chat­bot lié à la page Fa­ce­book de Nice-Ma­tin. Le pre­mier du genre en [presse quo­ti­dienne ré­gio­nale]. On cher­chait […] un nou­veau ca­nal de dif­fu­sion de nos conte­nus en sur­fant sur l’in­no­va­tion tech­no­lo­gique du mo­ment : le chat­bot. […] Le hic? C’est que nous, les hu­mains, n’avions pas an­ti­ci­pé plein de choses. […] De nom­breux in­ter­nautes n’ont pas com­pris qu’ils s’adres­saient à un ro­bot […] et pas à un vrai jour­na­liste. Autre er­reur […] : nous n’avons pas étu­dié as­sez long­temps les mes­sages que nous en­voyait notre com­mu­nau­té. Ils ne [cher­chaient] pas de l’in­fo. Ils nous en [don­naient.] Des faits di­vers, des images in­so­lites, des dé­buts d’in­cen­die… […] « Ac­ci­dent voie Ma­this. Gros bor­del. » Que vou­lez-vous qu’un bot ré­ponde à ça?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.