Le­quel des deux ?

Mi­ni-or­dis : quand Mac et PC se battent dans la cour des pe­tits.

01net - - SOMMAIRE -

In­tel NU8i7BEH ver­sus Apple Mac mi­ni 2018, deux mi­ni-or­di­na­teurs sur le ring.

Ce mo­dèle NUC, tou­jours aus­si com­pact, ac­cueille la der­nière gé­né­ra­tion de Core i7. De quoi lui as­su­rer une puis­sance de tra­vail très cor­recte. Son cir­cuit gra­phique Iris au­to­rise même de jouer en Full HD. En­fin, l’uti­li­sa­teur peut choi­sir la quan­ti­té de RAM et la ca­pa­ci­té de sto­ckage à son gré.

La pe­tite taille de l’en­gin li­mite le re­froi­dis­se­ment. Ce­la se sent lors des longues mon­tées en charge, avec des per­for­mances qui dé­croissent d’en­vi­ron 20 %. Sur­pre­nant, In­tel a re­te­nu un lec­teur de cartes mi­croSD au dé­tri­ment des clas­siques SD, gé­né­ra­le­ment plus ré­pan­dues sur les or­di­na­teurs.

Mal­gré une évo­lu­tion as­sez li­mi­tée, ce NUC cu­vée 2018 est une vraie réus­site. Bien que pe­tit par sa taille, il ob­tient des ré­sul­tats de pre­mier ordre. Ven­du nu, il évite la sur­taxe sur la mé­moire et le sto­ckage. Son rap­port qua­li­té/prix, bien meilleur que ce­lui du Mac mi­ni, le place en tête de ce match. Seuls les in­con­di­tion­nels de macOS le sno­be­ront.

Le plus pe­tit des Mac conserve son châs­sis his­to­rique, mais bé­né­fi­cie d’un pro­ces­seur deux fois plus puis­sant. Cô­té connec­tique, les quatre ports Thun­der­bolt 3 peuvent être com­plé­tés d’un port Gi­ga­bit Ether­net 10 (120 € en op­tion). En­fin, chan­ger la mé­moire vive soi-même re­de­vient pos­sible.

Bien que puis­sant, ce mo­dèle pèche par son cir­cuit gra­phique in­té­gré. Pour les jeux ou le mon­tage vi­déo, il faut lui ajou­ter une oné­reuse carte ex­terne (695 €). Au­tant s’of­frir un iMac. Dom­mage qu’Apple fasse payer aus­si cher ses SSD, que l’uti­li­sa­teur ne peut même pas mettre à jour lui-même!

Le Mac mi­ni, in­chan­gé du­rant quatre ans, pro­fite d’un bon lif­ting pour en­trer dans l’ère mo­derne… avec des ré­sul­tats mi­ti­gés. Ou­blié le Mac abor­dable. L’or­di se pare dé­sor­mais d’une éti­quette haut de gamme, sauf que sa par­tie gra­phique se montre in­digne de son prix. Tech­ni­que­ment convain­cant, il reste plom­bé par des com­po­sants sur­fac­tu­rés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.