VOTRE ÉCRAN D’AN­DROID

Les lan­ceurs changent le vi­sage des té­lé­phones An­droid. Grâce à eux, les pos­ses­seurs d’ap­pa­reils an­ciens re­trouvent des fonc­tion­na­li­tés de pointe, et les autres un en­vi­ron­ne­ment plus fa­mi­lier.

01Net - - L’appli Gagnante -

oogle s’ap­prête à dé­ployer la on­zième gé­né­ra­tion d’An­droid. Un lan­ce­ment ré­ser­vé dans un pre­mier temps aux té­lé­phones Pixel et qui in­ter­vient alors que la ver­sion ac­tuelle – An­droid 10, lan­cé en sep­tembre 2019 – anime à peine 10% des té­lé­phones équi­pés du sys­tème d’ex­ploi­ta­tion mo­bile, loin der­rière ses pré­dé­ces­seurs 9 Pie et 8 Oreo, cré­di­tés res­pec­ti­ve­ment de 29 % et 25 % de parts de mar­ché *. À la dif­fé­rence de l’iP­hone, qui ac­cède sys­té­ma­ti­que­ment aux mises à jour d’iOS, le royaume d’An­droid ne connaît pas l’har­mo­nie. Entre les ap­pa­reils qui ne re­ce­vront ja­mais la der­nière mise à

Gjour, ceux qui de­vront at­tendre de longs mois avant d’y ac­cé­der et les smart­phones tou­jours ven­dus sous An­droid 9, la confu­sion règne. D’au­tant que les fa­bri­cants n’hé­sitent pas à per­son­na­li­ser son in­ter­face, jus­qu’à le rendre par­fois mé­con­nais­sable.

POUR LES MO­BILES PRI­VÉS DE MISES À JOUR.

À pre­mière vue, les lan­ceurs semblent ajou­ter de la confu­sion en pro­po­sant de re­des­si­ner de fond en comble l’écran d’ac­cueil d’An­droid. Pour­tant, à y re­gar­der de plus près, ces ap­pli­ca­tions ap­portent d’abord une cure de jou­vence aux vieux té­lé­phones, pri­vés de mises à jour. Leurs uti­li­sa­teurs ont en ef­fet la pos­si­bi­li­té d’ac­cé­der à des fonc­tion­na­li­tés ré­ser­vées aux ver­sions ré­centes du sys­tème d’ex­ploi­ta­tion, dont ils sont pri­vés, à l’image des rac­cour­cis ges­tuels.

Les fé­rus de tech­no­lo­gies, qui changent de mo­bile (et de marque) ré­gu­liè­re­ment, y trou­ve­ront aus­si leur compte, et conser­ve­ront leurs re­pères. Plus be­soin de se plon­ger dans les sub­ti­li­tés des in­ter­faces de Huawei, Sam­sung, OnePlus ou Xiaomi: il suf­fit d’ins­tal­ler son lan­ceur fa­vo­ri, puis de res­tau­rer le Bu­reau et les ré­glages pré­dé­fi­nis sur son pré­cé­dent ter­mi­nal.

Ain­si, la dé­ci­sion d’adop­ter un lan­ceur re­pose prin­ci­pa­le­ment sur la pro­messe d’op­tions de per­son­na­li­sa­tion éten­dues, qu’il s’agisse de l’ap­pa­rence et du style des dos­siers, d’icônes, de pa­piers peints ou de wid­gets spé­ci­fiques. Bref, c’est la pro­messe d’un An­droid rien qu’à vous.

AC­TION LAUN­CHER GO LAUN­CHER KISS LAUN­CHER

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.