01Net

POUR LES BUDGETS SERRÉS DE 300 À 500 € Un PC idéal pour les étudiants

- Patrick Bertholet

Les ordinateur­s d'entrée de gamme conviennen­t aux usages courants. Pour les étudiants ou les utilisateu­rs occasionne­ls, vous avez le choix entre un petit PC sous Windows ou un Chromebook compatible avec les applis Android.

Au secours, c’est la rentrée! Entre la fin des vacances, l’échéance des impôts et la hausse des factures, la période met le budget de nombreux Français à rude épreuve. Le casse-tête s’aggrave quand il faut, en plus, renouveler ou compléter son équipement informatiq­ue. Il est heureuseme­nt assez facile de trouver son bonheur sans trop dépenser, et sans trop se priver. Un ordinateur simple et efficace pour surfer sur internet, gérer ses réseaux sociaux ou taper des cours de fac? Ce genre de machine, cette année, est accessible à un peu moins de 400 euros. Pour 100 euros de plus, vous avez droit à un ordi un peu plus puissant et mieux équipé, avec parfois quelques accessoire­s en prime. Soyons clairs, ces engins-là n’ont rien de bêtes de course. Ne comptez pas sur eux pour vous lancer dans le montage vidéo en 4K ou profiter des derniers jeux 3D. Mais ils conviennen­t pour les tâches les plus courantes, en mobilité comme à la maison.

DESIGN ET ERGONOMIQU­E, MÊME À PETIT PRIX

Les PC au format tour, encombrant­s et bruyants, c’est du passé. En 2021, nous avons tous droit à de beaux PC portables, de toutes les couleurs et de tous les formats. Pour un étudiant, on choisira un modèle mince et léger, équipé d’un écran de 11 à 13 pouces (28 à 33 cm de diagonale environ), facile à glisser dans un sac à dos. Les modèles de 15 à 17 pouces, un peu plus encombrant­s, sont parfaits pour travailler à la maison ou installé au jardin. Les moins chers, ce sont les Chromebook, accessible­s à partir de 299 euros pour les modèles 11 pouces. Leur particular­ité? Ils ne fonctionne­nt pas sous Windows, mais Chrome OS, un système d’exploitati­on conçu par Google, moins gourmand en puissance et en espace disque que celui de Microsoft. La plupart d’entre eux sont équipés d’écrans tactiles, ce qui les rend exploitabl­es à la fois avec le clavier ou du bout des doigts. Plus fort, de très nombreux modèles, dès l’entrée de gamme, se transforme­nt en tablette numérique grâce à un astucieux clavier rabattable sous l’écran. C’est parfait pour lire une vidéo en train ou en avion, d’autant que l’autonomie d’un Chromebook dépasse souvent les dix heures, contre cinq à six pour un PC ordinaire sous Windows. Et comme tous les portables modernes, les Chromebook sont bien sûr parés pour les réseaux sans fil, en Wifi ou en Bluetooth. Mais attention, les PC sous Chrome OS atteignent vite leurs limites. Pas question d’y installer tous vos logiciels Windows, ils ne sont compatible­s qu’avec les applis conçues pour Chrome OS, Linux ou Android, heureuseme­nt assez nombreuses. Plus ennuyeux, surtout pour une utilisatio­n intensive, les modèles d’entrée de gamme sont généraleme­nt très peu puissants et mal pourvus en capacité de stockage, avec 32 Go d’espace et 4 Go de mémoire vive seulement pour les modèles à 300 euros. Mieux vaut dépenser quelques dizaines d’euros de plus, chez Acer ou HP, pour un modèle avec 64 ou 128 Go d’espace et 8 Go de mémoire afin de stocker

Ils conviennen­t bien pour les tâches les plus courantes, en mobilité comme à la maison

quelques films ou images. À savoir aussi, l’installati­on de certains périphériq­ues USB peut poser quelques problèmes sur les Chromebook. Une imprimante un peu ancienne, par exemple, sera parfois impossible à utiliser faute de pilotes compatible­s. Sous Windows 10, peu de problèmes d’applis ou de matériel incompatib­le. En général, tout fonctionne, mais pas toujours très vite. Ici aussi, mieux vaut prendre le temps de bien regarder les étiquettes avant de craquer pour un portable à prix cassé. Pour fonctionne­r correcteme­nt, Windows 10 a besoin d’au moins 128 Go de stockage, de 8 Go de mémoire et d’un processeur à quatre coeurs un peu efficace. Évitez les machines équipées des plus petites puces d’Intel comme la Pentium Silver N5030. Visez au moins un Core i3, intégré sur de nombreuses machines à 500 euros chez Acer, Asus ou HP. Assez réactif pour les tâches courantes, ce type de processeur intègre aussi un circuit vidéo suffisant pour lire toutes les vidéos en haute définition… mais pas pour jouer en 3D.

GUETTEZ LES OFFRES PROMOTIONN­ELLES

Elles se multiplien­t à chaque rentrée, sous la forme d’offres de remboursem­ent (ODR, dans le jargon commercial) ou d’offres en pack, regroupant un ordinateur portable et divers accessoire­s ou périphériq­ues. L’offre la plus commune cette année, à la Fnac ou chez Boulanger, réunit un Chromebook HP ou Acer avec une housse de protection et une souris, pour 400 euros. Sous la barre des 500 euros, on a droit à un bon portable 14 pouces sous Windows 10 avec un an d’abonnement à la suite Office 365, housse et souris en prime.

NE NÉGLIGEZ PAS LE RECONDITIO­NNÉ

On y trouve de très bonnes affaires, à condition d’être un peu vigilant. Les PC (ou les Mac) reconditio­nnés sont des machines d’occasion qui ont peu servi. Il peut s’agir de modèles d’exposition ou retournés par un client quelques jours après son achat. Après un contrôle ou une remise en état, ces machines sont remises en vente à 80 ou 70 % de leur valeur d’origine, parfois moins, alors qu’elles sont quasi neuves. Seul hic, il faut être rapide pour en profiter, les meilleures offres s’écoulant vite.˜

 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France