« The World » de­vient The Worst dans l’oeil d’un ar­tiste bor­de­lais

20 Minutes (Bordeaux) - - GRAND BORDEAUX - E.P.

The World, pa­que­bot de croi­sière de plus de 196 mètres de long en es­cale dans le port de Bor­deaux de­puis sa­me­di, a at­ti­ré l’at­ten­tion de l’ar­tiste bor­de­lais Oli­vier Crou­zel, qui a réa­li­sé une pro­jec­tion sur le géant des mers mar­di en tout dé­but de ma­ti­née, vers 7 h. Il y a pro­je­té l’ins­crip­tion « The Worst » (« le pire ») et a pos­té la vi­déo sur sa page Fa­ce­book. « Le mot “the world”, ce n’est juste pas pos­sible, ex­plique Oli­vier Crou­zel. Ce pa­que­bot, c’est presque une ca­ri­ca­ture du rap­port de l’homme à la terre.» Ce na­vire, qui abrite des ré­si­dences de mil­lion­naires qui font le tour du monde, est un sym­bole pour cet ar­tiste, alors même que le GIEC (groupe in­ter­gou­ver­ne­men­tal d’ex­perts sur le cli­mat) vient de rendre son der­nier rap­port, en­core une fois très alar­mant.

Son ac­tion a été une fa­çon de prendre la pa­role sur l’es­pace pu­blic, alors que des constats éco­lo­giques sont faits par les scien­ti­fiques du monde en­tier, sans que les po­li­tiques en prennent la me­sure. Il tra­vaille en ce mo­ment sur l’im­meuble le Si­gnal, sym­bole de l’éro­sion cô­tière.

The World, en es­cale jus­qu’à jeu­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.