« Le pre­mier jour a été dur »

20 Minutes (Bordeaux) - - CULTURE -

On sa­vait que vi­ser la lune, ça ne lui fai­sait pas peur. En re­vanche, être ju­rée de té­lé­cro­chet n’était pas dans la phi­lo­so­phie d’Amel Bent, qui a ac­cep­té de de­ve­nir coach de « The Voice Kids », dont la cin­quième sai­son com­mence ce ven­dre­di à 21 h sur TF1.

« Ju­ger » des en­fants, est-ce un exer­cice fa­cile ?

Le pre­mier jour de tour­nage des au­di­tions a été dur. Je me sen­tais prête, mais il y a un monde entre la théo­rie et la pra­tique. Sur le pla­teau, on a en­vie d’ai­der les en­fants et de ne pas être la per­sonne dont le fau­teuil ne se re­tourne pas. Du­rant les trois pre­mières heures, je re­gar­dais Je­ni­fer et Pa­trick Fio­ri en mode « Ai­dez-moi ! »

Vous con­nais­sez bien les trois autres coachs qui font, comme vous, par­tie de la troupe des En­foi­rés. C’est un plus ?

C’était mer­veilleux. Ce­la au­rait com­plè­te­ment chan­gé la donne si j’avais été avec d’autres coachs que je ne connais­sais pas bien. Je­ni­fer, Pa­trick et So­pra­no sont trois per­sonnes que j’ad­mire, que je res­pecte. Ils comptent pour moi dans mon mé­tier, donc ça a été une chance énorme. Pro­pos re­cueillis

par Fa­bien Ran­danne

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.