Le Bon Angle at­ta­qué par Le Bon Coin

La jeune en­tre­prise bor­de­laise a dû re­ti­rer sa marque

20 Minutes (Bordeaux) - - GRAND BORDEAUX - Mi­ckaël Bos­re­don

On n’uti­lise pas le terme «Le Bon» comme bon nous semble… Le jeune en­tre­pre­neur bor­de­lais Yann Bua­nec vient de l’ap­prendre à ses dé­pens. Cet an­cien ré­dac­teur en chef du Jour­nal des En­tre­prises à Bor­deaux a mon­té sa propre boîte, Le Bon Angle, en jan­vier der­nier. Une so­cié­té qui pro­pose du conte­nu édi­to­rial – web, réseaux so­ciaux, live… - es­sen­tiel­le­ment à des­ti­na­tion des en­tre­prises ré­gio­nales. Rien à voir, donc, avec les pe­tites an­nonces en ligne… Pour­tant, il y a un mois, Yann Bua­nec re­çoit un mail du ser­vice ju­ri­dique de Schibs­ted France, le pro­prié­taire du Bon Coin. « Il me don­nait cinq jours pour chan­ger de nom, es­ti­mant que Le Bon Angle était une contre­fa­çon du nom Le Bon Coin. Au dé­but, j’ai cru à une blague. Mais j’ai vite com­pris qu’il s’agis­sait d’un vrai mail d’avo­cat, très sé­rieux. » Non seule­ment Schibs­ted ac­cuse Le Bon Angle de « contre­fa­çon », mais aus­si d’« at­teinte à la re­nom­mée de la marque Le Bon Coin », de « concur­rence dé­loyale » et de « pa­ra­si­tisme. » « Ja­mais je n’avais fait de lien entre Le Bon Angle et Le Bon Coin, as­sure Yann Bua­nec, et lorsque j’ai dé­po­sé ce nom à l’In­pi (Ins­ti­tut na­tio­nal de la pro­prié­té in­dus­trielle), per­sonne ne m’a fait de re­marque dans ce sens non plus. Je n’en avais pas eu de­puis la créa­tion de l’en­tre­prise. Je suis tom­bé des nues. » L’en­tre­pre­neur se rap­proche d’un conseil ju­ri­dique. « Le­quel a consta­té

que Le Bon Coin at­taque ef­fec­ti­ve­ment les noms com­por­tant « Le Bon »… Et que gé­né­ra­le­ment, il gagne. » Ain­si en 2017, l’In­pi avait don­né rai­son au Bon Coin qui avait at­ta­qué Le Bon Staff, puis Le Bon Breizh Le Bon Bre­ton. Au moins sept noms de marques ont ain­si été at­ta­qués par Le Bon Coin.

« Ce­la m’a fait mal au coeur, car ce nom j’y te­nais, mais que vou­liez-vous que je fasse ? Je me suis ré­si­gné à chan­ger. Même si ce­la m’a pris beau­coup de temps et coû­té de l’ar­gent de chan­ger mes cartes, les ou­tils gra­phiques… Et que je consi­dère tou­jours que « Le Bon » est un terme gé­né­rique qui ne peut ap­par­te­nir à per­sonne. » De­puis, son en­tre­prise a été re-bap­ti­sée News­room 365.

« Ja­mais je n’avais fait de lien entre Le Bon Angle et Le Bon Coin. » Yann Bua­nec, fon­da­teur de l’ex Le Bon Angle

Yann Bua­nec a dû chan­ger Le Bon Angle en News­room 365.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.