Avec « T’es pas un homme », Al­ma veut « faire sa loi »

Un an et de­mi après la sor­tie de son album «Ma peau aime», l’ar­tiste re­vient avec une nou­velle chan­son, «T’es pas un homme»

20 Minutes (Bordeaux) - - LA UNE - Fa­bien Ran­danne

«Y a des li­mites à pas fran­chir, mais t’as dé­jà tout dé­pas­sé. C’est triste de de­voir l’écrire mais je pou­vais pas t’ef­fa­cer, toi, l’en­foi­ré, le sa­laud, toi le frot­teur du mé­tro.» Un an et de­mi après la sor­tie de son album Ma peau aime, Al­ma re­vient avec «T’es pas un homme », une chan­son aux pa­roles crues et ca­thar­tiques, ins­pi­rées par ce qu’elle a vé­cu dans les trans­ports en com­mun. « Un pas­sa­ger, à chaque fois que le mé­tro se­couait un pe­tit peu, tom­bait sur mon sein, mes fesses, puis, qua­si­ment de tout son corps sur moi, confie la chan­teuse de 30 ans à 20 Mi­nutes. Sur le mo­ment, je n’ai pas com­pris ce qu’il se passait. En sor­tant de la sta­tion, j’ai su que c’était ça que j’avais en­vie de ra­con­ter.»

Al­ma ex­plique alors être al­lée en stu­dio avec le com­po­si­teur Guillaume Bos­ca­ro. Ils ont conçu le morceau en deux heures. La jeune femme a pui­sé dans toutes les émo­tions res­sen­ties pour écrire le texte : « Après une agres­sion comme ça, il te passe par la tête un sen­ti­ment d’in­jus­tice, d’éner­ve­ment, de co­lère et de ran­coeur. Tu te dis : “J’es­père vrai­ment que le kar­ma va s’oc­cu­per de lui.”» C’est cette idée du re­tour de bâ­ton qu’elle chante. Une vi­déo ac­com­pagne ce nou­veau titre. L’ar­tiste, qui n’est plus liée à au­cune mai­son de disques, a les cou­dées franches pour ra­con­ter ce qu’elle sou­haite en images. « Je n’en­vi­sa­geais pas de faire un clip pre­mier de­gré avec le mé­tro, un homme, fai­telle sa­voir. Je sou­hai­tais ap­pa­raître en jupe, car c’est im­por­tant de ne pas ou­blier sa fé­mi­ni­té, de ne pas avoir peur. Je ne voulais pas être une vic­time. Je voulais faire ma loi. » Elle n’est pas là pour s’api­toyer, comme elle le re­ven­dique dans sa chan­son : «T’as eu de la chance que je sois forte, y en a que ça au­rait pu bri­ser.»

Pour Al­ma, « T’es pas un homme » est « la pire des in­sultes » qu’on puisse adres­ser à la gent mas­cu­line. « Je ne veux pas at­ta­quer les hommes en gé­né­ral – tous ne sont pas des gros bâ­tards –, mais cette mi­no­ri­té d’hommes qui se com­portent comme ça et s’en sortent sans pro­blème, im­pu­nis », ex­plique-t-elle. La chan­teuse, qui a re­pré­sen­té la France à l’Eurovision en 2017, a dé­sor­mais « en­vie de faire des chan­sons à mes­sages forts », sur des su­jets qui puissent per­mettre d’« ou­vrir une dis­cus­sion ». Pour le mo­ment, elle a écrit quatre mor­ceaux qu’il reste à ter­mi­ner. Son ob­jec­tif est de li­vrer un EP, puis, peu­têtre, un album. Comme elle s’au­to pro­duit, le par­cours qui l’at­tend n’est pas des plus fa­ciles. Mais Al­ma goûte avant tout à son « in­dé­pen­dance to­tale » : « Je suis plus libre et je peux m’ex­pri­mer dans mes chan­sons comme j’ai en­vie.»

«Je veux at­ta­quer cette mi­no­ri­té d’hommes qui s’en sortent im­pu­nis.»

L’ex-re­pré­sen­tante de la France à l’Eurovision dans son nou­veau clip.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.