Le SOS de l’éco­sys­tème

L’es­ti­ma­tion du nombre d’ani­maux morts lors des in­cen­dies s’éta­bli­rait à un mil­liard. La faune et la flore peuvent-elles s’en re­le­ver?

20 Minutes (Bordeaux) - - LA UNE - Fa­brice Pou­li­quen

Un « mil­lion de mil­liards » d’ani­maux tués par les flammes en Aus­tra­lie de­puis sep­tembre. Par­mi eux, le koa­la est l’un des exemples le plus sou­vent évo­qués sur les ré­seaux so­ciaux

(lire l’en­ca­dré). C’est la der­nière es­ti­ma­tion de Ch­ris Di­ck­man, spé­cia­liste en bio­lo­gie de la conser­va­tion et en éco­lo­gie des mam­mi­fères aus­tra­liens, re­prise dans le monde en­tier. L’éco­logue in­tègre no­tam­ment les in­sectes, les am­phi­biens et les pa­ra­sites dans son cal­cul. Dans l’idéal, il fau­drait aus­si in­té­grer les vé­gé­taux et les cham­pi­gnons. Prendre en compte cette com­plexi­té, c’est aus­si prendre conscience de la dif­fi­cul­té avec la­quelle la na­ture pour­ra se re­mettre de ces in­cen­dies qui ont dé­jà gri­gno­té huit mil­lions d’hec­tares en Aus­tra­lie. « Un in­cen­die est un élé­ment na­tu­rel dans le fonc­tion­ne­ment d’un éco­sys­tème, et même né­ces­saire, par­fois, dé­taille Ra­phaël Gros, cher­cheur à l’Ins­ti­tut mé­di­ter­ra­néen de bio­di­ver­si­té et d’éco­lo­gie ma­rine et conti­nen­tale (Imbe). Le hic est que les mé­ga­feux qui sé­vissent ac­tuel­le­ment bous­culent les équi­libres. Tout est alors une ques­tion de dose. « La ca­pa­ci­té de ré­si­lience d’un éco­sys­tème di­mi­nue gran­de­ment, en­core plus s’il est sou­mis à des in­cen­dies fré­quents. »

Ce­pen­dant, l’homme peut ai­der à fa­vo­ri­ser la re­co­lo­ni­sa­tion des es­paces brû­lés et res­tau­rer les équi­libres entre es­pèces. « L’une des prio­ri­tés est d’en­ri­chir les sols brû­lés, ex­plique Ra­phaël Gros. En France, une des tech­niques est de ré­pandre du com­post. Mais la so­lu­tion n’est en­vi­sa­geable que sur un pé­ri­mètre li­mi­té… pas sur huit mil­lions d’hec­tares. » C’est toute l’in­quié­tude de Phi­lippe Grand­co­las, di­rec­teur de re­cherche au CNRS : «Non seule­ment le ter­ri­toire est gi­gan­tesque, mais la res­tau­ra­tion des éco­sys­tèmes ne se­ra pas la seule prio­ri­té du gou­ver­ne­ment aus­tra­lien. » Le pro­fes­seur du Mu­séum na­tio­nal d’his­toire na­tu­relle cite par exemple les 2 000 mai­sons qui, sur place, sont dé­jà par­ties en fu­mée.

« La res­tau­ra­tion des éco­sys­tèmes ne se­ra pas la seule prio­ri­té du gou­ver­ne­ment. » Phi­lippe Grand­co­las,

di­rec­teur de re­cherche au CNRS

Les in­sectes font par­tie du «mil­lion de mil­liards» d’ani­maux vic­times des in­cen­dies qui touchent l’Aus­tra­lie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.