20 Minutes (Bordeaux)

La cité limousine fait de la poésie en vert

Limoges peut s’enorgueill­ir de bords de Vienne aménagés en promenades à la fois romantique­s et animées

- Jeanne Lemercier

Limoges est régulièrem­ent dans le top 10 des villes les plus vertes de France

Limoges, c’est 680 hectares d’espaces verts aménagés et autant d’espaces verts naturels. Mais là où la ville met depuis plusieurs années le paquet, c’est sur les bords de la rivière qui la traverse, la Vienne. Des rives que les habitants s’approprien­t à pied, en vélo ou en poussette, pour s’oxygéner, danser ou faire une partie de pétanque. C’est parti pour une excursion à travers parcs, jardins et prairies.

LA BOUCLE ENTRE LES PONTS SAINTETIEN­NE ET SAINT-MARTIAL.

Soit un allerretou­r de part et d’autre de la Vienne. « C’est une balade balisée, d’1,2 km entre deux ponts médiévaux, détaille Éric Boutaud, guide-conférenci­er à l’office de tourisme. Elle est hyper visuelle et se fait dans un esprit de randonnée, sur un chemin bucolique. »

Une rando plutôt plate – alors que Limoges est en pente – donc accessible à tous. Le guide suggère plusieurs étapes, dont la place de Compostell­e, à côté du pont Saint-Etienne, riche de cafés et bars, mais aussi La

Guinguette, où l’on vient guincher en été avec vue sur la cathédrale. « Les bords de Vienne ont toujours été appréciés pour leur côté romantique, mais on y vient maintenant pour ses animations », poursuit Éric Boutaud, qui ajoute qu’on trouve aussi près du pont Saint-Martial des murs d’escalade, des transats, un espace barbecue et même une tyrolienne pour les enfants.

LE PARC DE L’EVÊCHÉ ET SON JARDIN BOTANIQUE.

Ce bijou du centre-ville est un rendez-vous immanquabl­e. « On descend au jardin de l’Evêché depuis le coeur de ville, par des petites rues typiques, avec maisons à colombages », décrit le guide. Le jardin, accolé à la cathédrale Saint-Etienne et construit en terrasses, permet de surplomber la Vienne. Avec ses jardins à la française, ses bassins, ses fleurs se prêtent à la flânerie, d’autant plus que le grand jardin botanique (2 ha), musée des plantes, expose de nombreuses collection­s.

LE PARC D’AUZETTE.

Sur la rive gauche de la Vienne, les rives de la petite rivière Auzette ont été aménagées pour devenir un parc. « C’est vraiment un endroit pour s’oxygéner, boisé tout en étant praticable, et apprécié pour son calme », note Éric Boutaud.

LA VIENNE EN CANOË.

Depuis la base nautique de Limoges, un parcours atypique de deux kilomètres est proposé aux visiteurs : « Un récit conté au fil de l’eau, en canoë et au clair de lune. Une visite de Limoges, labellisée Ville d’art et d’histoire, à la rencontre de ses ponts, et pour voir la verdure d’un autre angle », précise le guide. Visites limitées à 12 personnes, infos à cette adresse.

 ?? Liane M / Getty Images ?? La cathédrale Saint-Etienne de Limoges se donne à voir depuis la Vienne.
Liane M / Getty Images La cathédrale Saint-Etienne de Limoges se donne à voir depuis la Vienne.

Newspapers in French

Newspapers from France