«L’his­toire de “Par­va­na” a tou­ché An­ge­li­na Jo­lie»

La réa­li­sa­trice du film, No­ra Two­mey, ex­plique com­ment la star s’est im­pli­quée dans le ré­cit d’une jeune fille af­ghane

20 Minutes (Lille) - - Cinéma - Ca­ro­line Vié

Nom­mé aux Os­cars, ré­com­pen­sé au Fes­ti­val d’An­ne­cy, Par­va­na s’ins­pire d’un ro­man de De­bo­rah El­lis (éd. Le Livre de poche). Ce livre sur une fille de 11 ans contrainte de se faire pas­ser pour un gar­çon sous le ré­gime des ta­li­bans a bou­le­ver­sé deux femmes en­ga­gées. La réa­li­sa­trice No­ra Two­mey et An­ge­li­na Jo­lie ont col­la­bo­ré pour le por­ter à l’écran.

«Ne pas ca­cher la vé­ri­té»

«Quand j’ai ap­pris qu’An­ge­li­na vou­lait me ren­con­trer pour par­ler de mon scé­na­rio, j’étais dans mes pe­tits sou­liers », ra­conte la ci­néaste ir­lan­daise à 20 Mi­nutes. La star s’est mon­trée en­thou­siaste pour pro­duire le pro­jet. « Elle ne s’est pas conten­tée d’y ap­po­ser son nom, in­siste No­ra Two­mey. Elle s’est vrai­ment im­pli­quée, car l’his­toire de Par­va­na l’a tou­chée pro­fon­dé­ment. » Gol­shif­teh Fa­ra­ha­ni prête sa voix à l’hé­roïne dans la ver­sion fran­çaise.

« An­ge­li­na est une femme brillante, très en­ga­gée dans son com­bat pour l’édu­ca­tion, in­siste No­ra Two­mey. Comme moi, elle te­nait à ce que la réa­li­té ne soit pas trop at­té­nuée dans le film, car elle pense qu’on ne doit pas ca­cher la vé­ri­té aux jeunes spec­ta­teurs.» Par­va­na risque de se faire prendre et ma­rier de force, tan­dis que sa fa­mille est vic­time de la vio­lence des ta­li­bans. Grâce à An­ge­li­na Jo­lie, la ci­néaste a pu par­ler à de nom­breuses Af­ghanes. « Leur ap­pro­ba­tion était ca­pi­tale, mar­tèle-t-elle. Sans elles, je ne me se­rais pas sen­tie à la hau­teur pour trai­ter ce su­jet.» Même si elle n’a pas re­çu l’os­car (rem­por­té par Co­co), No­ra Two­mey est fière d’avoir par­ti­ci­pé à la cé­ré­mo­nie. « Quand je me suis le­vée avec les autres femmes de ci­né­ma à l’ap­pel de Frances McDor­mand dans cette salle bour­rée de stars, j’ai eu l’im­pres­sion de don­ner une voix à toutes les Par­va­na », re­con­naît-elle. Cette voix vi­brante ré­sonne tout au long de son film et bien long­temps après la fin de la pro­jec­tion.

Par­va­na se fait pas­ser pour un gar­çon sous le ré­gime des ta­li­bans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.