La sû­re­té de la cen­trale nu­cléaire en ques­tion

L’ASN met en garde EDF sur son uni­té de pro­duc­tion nor­diste

20 Minutes (Lille) - - La Une - Mi­kaël Li­bert

Les cen­trales nu­cléaires ne se bo­ni­fient pas avec l’âge. Mar­di, l’Au­to­ri­té de sû­re­té nu­cléaire (ASN) a li­vré son rap­port sur l’uni­té de pro­duc­tion EDF de Gra­ve­lines, plus grosse cen­trale d’Eu­rope. Si l’ASN re­lève chaque an­née des points à amé­lio­rer, l’ins­ti­tu­tion a no­té cette fois des dé­gra­da­tions dans des do­maines au­pa­ra­vant fiables.

Pour l’ASN, Gra­ve­lines est l’un des mau­vais élèves d’EDF : « Les ré­sul­tats en ma­tière de sû­re­té nu­cléaire la placent en re­trait par rap­port » à l’ap­pré­cia­tion gé­né­rale por­tée sur EDF. La faute à pas de chance ? Oui et non. Le fait est que la cen­trale nor­diste a connu plu­sieurs ar­rêts, pour main­te­nance ou pour re­char­ge­ment en com­bus­tible, et que « des évé­ne­ments si­gni­fi­ca­tifs » ont alors été ob­ser­vés.

At­ten­tion aux « écarts »

Le der­nier date du 24 juin, sur l’uni­té de pro­duc­tion 5. Une mo­to­pompe de se­cours des gé­né­ra­teurs de va­peur s’est dé­clen­chée de ma­nière im­pré­vue. Un « écart » ré­per­to­rié au ni­veau zé­ro de l’échelle in­ter­na­tio­nale des évé­ne­ments nu­cléaires. Et des évé­ne­ments de ce type, il y en a (presque) tous les mois : « Des pro­grès sont at­ten­dus en ma­tière de dé­tec­tion des écarts », in­siste l’ASN.

En termes de pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, l’ASN as­sure que les ré­ser­voirs d’en­tre­po­sage des ef­fluents li­quides des ré­ac­teurs ont été mis en confor­mi­té, fin 2017. Le dé­faut avait été re­le­vé lors d’une ins­pec­tion et, de­puis, l’Au­to­ri­té garde un oeil des­sus. Un point cru­cial pour EDF, puis­qu’il est par­tie pre­nante du ca­hier des charges im­po­sé par l’ASN pour dé­li- vrer les au­to­ri­sa­tions. L’Au­to­ri­té sou­ligne aus­si les amé­lio- ra­tions à ap­por­ter sur la ges­tion du risque in­cen­die, des risques d’ex­po­si­tion ra­dio­lo­gique et la sé­cu­ri­té des per­son­nels. Sur ce der­nier as­pect, l’ASN note « deux ac­ci­dents graves » et « trois presque ac­ci­dents ». Le rap­port na­tio­nal de l’ASN dé­nonce « les dif­fi­cul­tés d’EDF pour s’as­su­rer de la confor­mi­té de ses ins­tal­la­tions et la main­te­nir dans le temps ». Pour au­tant, ce n’est pas la rai­son qui a mo­ti­vé le dou­ble­ment, dé­but juin, du pé­ri­mètre du Plan par­ti­cu­lier d’in­ter­ven­tion au­tour des cen­trales fran­çaises. La dé­ci­sion ve­nait des au­to­ri­tés eu­ro­péenes.

L’Au­to­ri­té de sû­re­té nu­cléaire a li­vré son rap­port an­nuel sur l’état de la plus grande cen­trale d’Eu­rope.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.