« Fort­nite », le titre gra­tuit aux 125 mil­lions de joueurs dans le monde, dé­cor­ti­qué par le cham­pion de monde de « Call of Du­ty »

Le cham­pion du monde de « Call of Du­ty » Co­ren­tin Hous­sein, alias Go­ta­ga, ex­plique le suc­cès du titre gra­tuit

20 Minutes (Lille) - - News - Pro­pos re­cueillis par Vincent Ju­lé

C’est le jeu vi­déo évé­ne­ment du mo­ment. « Fort­nite » compte 125 mil­lions d’adeptes dans le monde. Même les joueurs de l’équipe de France de foot­ball y font écho lors de cé­lé­bra­tions de buts. 20 Mi­nutes a ren­con­tré Co­ren­tin Hous­sein (pho­to), alias Go­ta­ga, cham­pion du monde de « Call of Du­ty » pas­sé sur «Fort­nite».

En quoi consistent « Fort­nite » et son mode « bat­tle royale » ?

Tu es lâ­ché sur une carte avec 100 autres joueurs. Le but est d’être le der­nier sur­vi­vant, comme dans le film Bat­tle Royale qui lui a don­né son nom. Tu as plu­sieurs stra­té­gies pour y par­ve­nir : ti­rer dans le tas, res­ter ca­ché ou te pro­té­ger der­rière des for­te­resses. La force de « Fort­nite » est que tout le monde peut y jouer et pro­gres­ser.

Com­ment peut-on ex­pli­quer le suc­cès du jeu ?

Per­sonne ne pou­vait s’y at­tendre. « For­nite Bat­tle Royale » est le pre­mier jeu du genre gra­tuit et mul­ti­pla­te­forme. For­cé­ment, les joueurs ont été au ren­dez-vous, d’au­tant que, en face, il n’y avait plus de jeu qui pe­sait sur console. L’ère « Call of Du­ty » était pas­sée, et « Rain­bow Six Siege » com­men­çait à da­ter. « Fort­nite » est ar­ri­vé avec son cô­té ar­cade, son gra­phisme car­toon à la « Over­watch » et son ac­ces­si­bi­li­té. Il a tout dé­chi­ré. Même si tu n’y as ja­mais joué, tu peux re­gar­der une vi­déo et com­prendre ce qu’il se passe.

« Fort­nite » est-il taillé pour l’e-sport ?

Ac­tuel­le­ment, non, car les règles n’y sont pas en­core adap­tées. «E-sportivement», il faut qu’il y ait du spec­tacle. Or, lorsque la zone de com­bat se ré­tracte, il peut res­ter 40 joueurs qui se re­gardent en chiens de faïence. Epic Games es­saie de trou­ver des so­lu­tions pour rendre le ga­me­play plus dy­na­mique. Mais le jeu peut quand même faire le show.

Le jeu mul­ti­pla­te­forme compte au­jourd’hui 125 mil­lions d’adeptes dans le monde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.