En cas d’ivresse, il fau­dra payer le tran­sport à l’hô­pi­tal

20 Minutes (Lille) - - GRAND LILLE -

Le coût du tran­sport vers l’hô­pi­tal et le com­mis­sa­riat est dé­sor­mais payant. Comme Or­léans de­puis 2015, deux villes de l’ex-bas­sin mi­nier, Harnes et Hé­nin-Beau­mont, dans le Pas-de-Ca­lais, font dé­sor­mais payer 120 € aux per­sonnes en état d’ivresse prises en charge par la po­lice mu­ni­ci­pale, rap­porte La Voix du Nord. « C’est une pro­cé­dure chro­no­phage, de faire des na­vettes entre l’hô­pi­tal et le com­mis­sa­riat de Lens », a ex­pli­qué Jean-Pierre Hai­naut, l’ad­joint au maire de Harnes – à la ma­jo­ri­té di­vers gauche – qui avait pré­sen­té cette dé­li­bé­ra­tion en juin. « Notre com­mune n’est pas des plus riches. Cette par­ti­ci­pa­tion aux frais est de na­ture à cal­mer la si­tua­tion, les al­coo­liques se font plus dis­crets. » De­puis juillet, la mai­rie a ré­cla­mé cette somme à une seule per­sonne. Cette amende s’ajoute à la contra­ven­tion de 2e classe qui sanc­tionne le fait de se trou­ver en état d’ivresse ma­ni­feste dans les lieux pu­blics. Le con­seil mu­ni­ci­pal d’Hé­nin-Beau­mont, di­ri­gée par le Ras­sem­ble­ment na­tio­nal, ex-FN, a adop­té une dé­li­bé­ra­tion si­mi­laire fin sep­tembre. Elle en­tre­ra en vi­gueur le 1er no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.