Une pro­fes­seure met le Moyen Age à la page sur YouTube

Edu­ca­tion Jus­tine Def­rance uti­lise la vi­déo pour par­ta­ger sa pas­sion du Moyen Age

20 Minutes (Lille) - - LA UNE - Gilles Du­rand

Avant de de­ve­nir prof d’his­toire, Jus­tine Def­rance avait tes­té ses ca­pa­ci­tés pé­da­go­gigues sur in­ter­net. De­puis 2015, cette Nor­diste de 26 ans poste ré­gu­liè­re­ment des vi­déos sur sa chaîne YouTube bap­ti­sée « Chro­niques de prof ». Elle y ra­conte, à sa ma­nière, dé­sin­volte mais très do­cu­men­tée, des his­toires ins­pi­rées, le plus sou­vent, du Moyen Age.

Pas de rois, ni de reines

« Au dé­part, je vou­lais sur­tout faire de la vi­déo, mais sans avoir d’idées pré­cises. Pa­ral­lè­le­ment, je sui­vais des études d’his­toire à la fac à Villeneuve d’Ascq. J’ai com­men­cé à réa­li­ser des vi­déos tout en pré­pa­rant le concours de prof. J’ai choi­si d’uti­li­ser ma spé­cia­li­té de re­cherche : la pé­riode mé­dié­vale », ra­conte cette prof qui en­seigne au col­lège à Condé-surL’Es­caut, près de Va­len­ciennes. C’est ain­si que naît sa pre­mière pro­duc­tion sur la Guerre de Cent ans. De­puis, elle en a pu­blié 27 et chaque épi­sode

to­ta­lise entre 20 000 et 50 000 vues. Le pro­chain, en lien avec Hal­lo­ween, doit évo­quer le phé­no­mène des vais­seaux fantômes. « J’es­saie par­fois de m’éloi­gner de la pé­riode du Moyen Age », note-t-elle.

Car au-de­là du tra­vail de vul­ga­ri­sa­tion, Jus­tine Def­rance es­saie aus­si de vé­hi­cu­ler une his­toire de France so­ciale et cultu­relle. « Les rois et les reines, fa­çon Sté­phane Bern, m’in­té­ressent peu. Je pré­fère par­ler des condi­tions de vie des gens à leur époque », glisse-t-elle. Des thé­ma­tiques comme la fo­rêt (der­nière vi­déo en date), la mer ou l’ali­men­ta­tion sont ain­si abor­dées. Loin de l’idéo­lo­gie du ro­man na­tio­nal.

L’his­to­rienne, Jus­tine Def­rance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.