« Tout ce qui m’em­pêche de dor­mir m’in­té­resse »

Ci­né­ma A Ar­ras, l’ac­teur Vincent Cas­sel a pré­sen­té Vi­docq

20 Minutes (Lille) - - GRAND LILLE - Pro­pos re­cueillis par Gilles Du­rand

L’équipe de L’Em­pe­reur de Pa­ris pré­sen­tait le film sa­me­di en avant­pre­mière, pour la pre­mière fois, à l’oc­ca­sion du Fes­ti­val du film eu­ro­péen d’Ar­ras. 20 Mi­nutes a ren­con­tré Vincent Cas­sel qui in­ter­prète Fran­çois Vi­docq, né à Ar­ras en 1775.

Comment est né ce pro­jet de film ?

Deux pro­duc­tions ont contac­té si­mul­ta­né­ment le duo que nous for­mons Jean-Fran­çois Ri­chet (le réa­li­sa­teur) et moi-même. Elles avaient toutes les deux un pro­jet sur Vi­docq. On s’est par­lé et on est par­tis sur le scé­na­rio le plus abou­ti.

Quelle est la part de fic­tion ?

On s’est ba­sé sur l’his­toire réelle de Vi­docq. Il y a plu­sieurs livres où il ra­conte qui il est. Il existe beau­coup d’in­for­ma­tions pour pou­voir suivre son mode de fonc­tion­ne­ment. Après, for­cé­ment, on ar­ron­dit les angles pour en­trer dans le scé­na­rio. C’est de la dra­ma­tur­gie.

Quel lien faites-vous entre votre rôle de Jacques Mes­rine, en­ne­mi pu­blic

n°1, et Vi­docq, flic n°1 de France ?

Ils ne sont pas si loin l’un de l’autre. Ils sont dans cette frange un peu sombre de la so­cié­té. Ce sont des gens qui n’ar­rivent pas à trou­ver leur place. Par­fois, je vou­lais par­ler de Vi­docq, je di­sais Mes­rine.

Vous rê­vez de jouer un autre per­son­nage his­to­rique ?

Je ne pense ja­mais comme ça. On ne m’au­rait pas pro­po­sé Vi­docq, je n’au­rais ja­mais pen­sé l’in­ter­pré­ter. Je ne rêve pas per­so. Je rêve d’aven­tures qui me sur­prennent. Tout ce qui peut m’em­pê­cher de dor­mir m’in­té­resse. Mais je ne me dis pas : un jour, j’ai­me­rais jouer D’Ar­ta­gnan.

Vincent Cas­sel in­ter­prète Vi­docq.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.