«John­ny ne se­ra ja­mais ou­blié »

Deuil «20 Mi­nutes» a re­trou­vé Phi­lippe, un fan du Tau­lier que nous avions sui­vi il y a un an pen­dant l’hom­mage na­tio­nal ren­du au chan­teur

20 Minutes (Lille) - - CULTURE - De notre en­voyée spé­ciale à Reims, Ma­thilde Cou­sin

Quand on ap­pelle Phi­lippe D., un an après l’avoir sui­vi de Reims jus­qu’aux Champs-Ely­sées pour l’ul­time hom­mage à John­ny Hal­ly­day, il nous parle de son ta­touage : « Il y a un an, je vous avais dit que j’avais pris ren­dez-vous pour faire mon deuxième ta­touage, lance-t-il. Eh bien, je l’ai fait. » Trois jours après, nous son­nons chez Phi­lippe, à Reims. Une mai­son à deux étages, dans un quar­tier non loin du centre-ville. Phi­lippe porte un tee-shirt blanc. Sous l’une de ses manches, on de­vine le nou­veau ta­touage, un aigle, comme ce­lui qui s’étale sur son tee-shirt, au-des­sus de l’ins­crip­tion « Hal­ly­day ».

« C’est le même que mon idole, ex­plique-t-il. J’adore les aigles. Pour nous, l’aigle, c’est un oi­seau fa­mi­lial, c’est le sym­bole des bi­kers, des Etats-Unis. » Le « nous », la « fa­mille » dont parle le Ré­mois, c’est celle des ad­mi­ra­teurs de John­ny. Une im­mense fa­mille, en deuil de­puis cette nuit du 5 au 6 dé­cembre 2017, quand le Tau­lier est par­ti re­joindre une autre scène.

« L’his­toire va du­rer »

Entre Phi­lippe et « Jo­jo », c’est une his­toire de fa­mille. Né en 1961, il a gran­di avec la mu­sique du ro­ckeur, grâce à ses pa­rents. Il a as­sis­té à 17 concerts de John­ny, dont cer­tains avec deux de ses quatre en­fants. Agnès, son épouse, est aus­si de­ve­nue fan. «J’ai ap­pris à ai­mer John­ny quand j’ai ren­con­tré Phi­lippe », ra­conte-t-elle. Les plus jeunes s’y mettent aus­si. Ma­théys, un des pe­tits-fils du couple, imite le ro­ckeur, bien qu’il n’ait que 5 ans. «L’his­toire va du­rer très long­temps, confie Phi­lippe. Jo­jo ne se­ra ja­mais ou­blié par les gens. Je montre sa mu­sique à mes pe­tits-en­fants et, quand ils au­ront mon âge, ils la mon­tre­ront à leurs pe­tits-en­fants. »

Phi­lippe D., ici chez lui à Reims, a as­sis­té à 17 concerts de son idole.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.