La bière se fait aus­si mous­ser pour les fêtes

Tra­di­tion Chaque an­née, de nom­breuses bras­se­ries sortent leur édi­tion de Noël

20 Minutes (Lille) - - NOËL - An­toine Ma­gal­lon

Il était une fois la bière de Noël. On ra­conte « qu’avant de re­ce­voir les nou­velles car­gai­sons d’orge et de hou­blon, les bras­seurs avaient pour ha­bi­tude, faute de pou­voir sto­cker, d’écou­ler les restes de l’an­née dans un der­nier bras­sin », ex­plique Ro­main Per­né, res­pon­sable pro­duit chez Bières Cultes. De cette contrainte est née « une bière cor­sée, am­brée et gé­né­ra­le­ment des­ti­née aux em­ployés du site de pro­duc­tion. Sauf que pour mas­quer un peu le goût, les bras­seurs l’agré­men­taient d’épices. »

Si les tech­niques de conser­va­tion ont évo­lué de­puis, la tra­di­tion per­dure. Des grandes aux mi­cro-en­tre­prises, beau­coup choi­sissent de pro­duire cette bière « gé­né­ra­le­ment as­sez ti­trée [avec un fort taux al­coo­lique] à la teinte sombre et au goût d’épices (can­nelle, gin­gembre, clou de gi­rofle…) ou d’écorce d’agrumes, ex­plique Cédric Brot­tier, gé­rant de la bras­se­rie L’Ins­tant en Seine-etMarne. Pen­dant cette pé­riode, les clients ac­ceptent plus fa­ci­le­ment de boire des bières plus al­coo­li­sées aux arômes aty­piques. Nous pou­vons ain­si sor­tir des sen­tiers bat­tus. »

Un bras­sin spé­cial

Sauf que la bière de Noël, c’est un peu comme les piz­zas. Il existe au­tant de re­cettes que d’ama­teurs. « Beau­coup de bras­seurs prennent le contre-pied de la tra­di­tion, si bien qu’il n’y a plus vrai­ment de ca­rac­té­ris­tique pré­cise de la bière de Noël. C’est sim­ple­ment un bras­sin spé­cial réa­li­sé pour les fêtes ». Illustration avec la bras­se­rie O’Clock Bre­wing à Bois-d’Ar­cy (Yve­lines). Les pa­trons y ont créé « la bois­son que nous sou­hai­tions avoir au pied du sa­pin », ex­plique Sé­bas­tien Ros­set, le co­gé­rant. Ré­sul­tat ? « Une red ale sur des notes de pain grillé, for­te­ment hou­blon­née et avec une amer­tume bien pro­non­cée », pro­duite à 40 hec­to­litres et à consom­mer avec mo­dé­ra­tion pen­dant l’ou­ver­ture des ca­deaux.

Il y a le père et la bière Noël.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.