« Game of Th­rones », c’est mieux sans les bugs de ré­cep­tion

Com­ment évi­ter les bugs de ré­cep­tion en re­gar­dant la sai­son 8 de «Game of Th­rones » ?

20 Minutes (Lille) - - LA UNE - Christophe Sé­frin

Qui mon­te­ra sur le Trône de fer? Le compte à re­bours a com­men­cé. Chaque nuit du diman­che au lun­di (à 3 h du ma­tin), OSC dif­fuse en si­mul­ta­néi­té avec les Etats-Unis les épi­sodes in­édits de la hui­tième et ul­time sai­son de « Game of Th­rones ». Les fans sont sur le pied de guerre. Pour profiter lé­ga­le­ment en ver­sion ori­gi­nale sous-ti­trée ou en ver­sion fran­çaise des der­niers épi­sodes de la sa­ga adap­tée de l’oeuvre de Georges R.R. Mar­tin, un abon­ne­ment à OCS, qui dé­tient en ex­clu­si­vi­té les droits de dif­fu­sion en France, est re­quis (à par­tir de 9,99 € par mois, avec le pre­mier mois offert).

Les failles du strea­ming

La chaîne est disponible sur l’en­semble des box des opé­ra­teurs. Pro­blème : par le pas­sé, des abon­nés se sont plaints de bugs de ré­cep­tion lors de la dif­fu­sion de «Game of Th­rones». «Cette dif­fi­cul­té n’est pas spé­ci­fique à “Game of Th­rones” ni à OCS, mais ré­cur­rente aux pla­te­formes mul­ti­sys­tèmes aux­quelles l’abon­né peut ac­cé­der en live ou en re­play sur ta­blette, smart­phone, or­di­na­teur, té­lé­vi­seur connec­té, etc. », constate Julien Al­liot, jour­na­liste pour l’heb­do­ma­daire Té­lé­câble Sat Heb­do. Dans les faits, les dif­fi­cul­tés de ré­cep­tion sont ma­jo­ri­tai­re­ment res­sen­ties par des abon­nés « 100 % di­gi­tal » (sans dé­co­deur spé­ci­fique). Ex­pli­ca­tion : l’in­fra­struc­ture des ré­seaux peut être sous-di­men­sion­née. Les pro­blèmes s’ac­croissent ain­si lors des fortes au­diences, comme ce peut être le cas lors des soirs de grand match de foot­ball sur Ca­nal+ ou RMC Sport. Ce­la dit, pas sûr qu’à 3 h du ma­tin, la foule soit au ren­dez-vous de la sai­son 8 de « Game of Th­rones ».

Dif­fi­cul­té sup­plé­men­taire : si l’on pos­sède un faible dé­bit wifi, il vaut mieux res­ter près de sa box. « Cer­tains am­pli­fient en­core plus la dif­fi­cul­té po­ten­tielle de ré­cep­tion quand ils sont loin de leur box In­ter­net, avec un dé­bit qui di­mi­nue plus ils s’en dis­tancent », rap­pelle Julien Al­liot.

En re­vanche, si l’on veut re­gar­der « Game of Th­rones » par le biais d’un dé­co­deur d’opé­ra­teur (câble, sa­tel­lite, ADSL, fibre), il n’y a pas de pro­blème de qua­li­té à craindre, peu im­porte le nombre de fans de­vant leur écran. D’au­tant que le dé­co­deur s’adapte au dé­bit, pro­po­sant 4K, Full HD, HD, voire SD se­lon ses pos­si­bi­li­tés de ré­cep­tion. C’est la solution pour se pré­mu­nir des failles pos­sibles du strea­ming. « Si le voi­sin pos­sède un dé­co­deur, il faut al­ler chez lui! conseille le jour­na­liste de Té­lé­câble Sat Heb­do. C’est ce que font les ama­teurs de foot. »

«Si le voi­sin pos­sède un dé­co­deur, il faut al­ler chez lui.»

Julien Al­liot, de «Té­lé­câble Sat Heb­do»

En France, la sa­ga de HBO est dif­fu­sée en ex­clu­si­vi­té sur OCS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.