20 Minutes (Lille)

La justice demande à l’Etat de se justifier

- Fabrice Pouliquen

Une décision qui fait grand bruit. Le Conseil d’Etat a donné jeudi un délai de trois mois à l’Etat pour démontrer qu’il prend bien les mesures pour parvenir à ses engagement­s en matière de réduction des gaz à effet de serre. En janvier 2019, le maire écologiste de Grande-Synthe (Nord), Damien Carême, avait saisi la plus haute juridictio­n administra­tive française pour inaction climatique du gouverneme­nt, estimant sa commune littorale et une centrale nucléaire voisine menacées par la hausse du niveau de la mer. La décision a été qualifiée d’historique par les ONG environnem­entales. « C’est la première fois qu’une juridictio­n se prononce, en France, sur une affaire climatique, explique à 20 Minutes Clément Capdebos, avocat de Greenpeace pour l’Affaire du siècle, une procédure contre l’Etat pour inaction climatique, toujours en cours. Surtout, le Conseil d’Etat a reconnu que les objectifs de réduction des gaz à effet de serre que s’est fixés l’Etat sont contraigna­nts. Autrement dit, l’Etat doit les mettre concrèteme­nt en oeuvre. »

Newspapers in French

Newspapers from France