20 Minutes (Lille)

Les ex­pul­sions de mi­grants se font à huis clos

- M.L. Pas-de-Calais

Mar­di, le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Lille a dé­bou­té deux jour­na­listes de leur re­quête en ré­fé­ré-li­ber­té, dé­po­sée lun­di. Pri­vés d’ac­cès à cinq re­prises, les 29 et 30 dé­cembre, aux pé­ri­mètres de sé­cu­ri­té en­tou­rant des opé­ra­tions d’éva­cua­tion à Ca­lais, Co­quelles (Nord) et Grande-Synthe (Pas-de-Ca­lais), ils dé­non­çaient une at­teinte à la li­ber­té d’in­for­mer. « On est avant tout là pour pou­voir faire notre tra­vail à l’ins­tant T. On de­mande sim­ple­ment à pou­voir re­tour­ner sur le ter­rain et cou­vrir ce qui s’y passe», avaient dé­cla­ré, avant l’au­dience, le jour­na­liste ré­dac­teur in­dé­pen­dant Si­mon Ha­my et son col­lègue pho­to­jour­na­liste Louis Wit­ter. De leur cô­té, les au­to­ri­tés avaient plai­dé que les pé­ri­mètres de sé­cu­ri­té mis en place lors des éva­cua­tions étaient « quelque chose de tout à fait clas­sique » et qu’ils per­met­taient d’«évi­ter tout sur­ac­ci­dent ». Dans sa dé­ci­sion, le tri­bu­nal a dé­bou­té les deux jour­na­listes non sur le fond, mais parce qu’il a es­ti­mé que l’ur­gence à agir n’était pas ca­rac­té­ri­sée, les éva­cua­tions de cam­pe­ments étant « ter­mi­nées ».

Newspapers in French

Newspapers from France