20 Minutes (Lille)

Jean Cas­tex en maître des hor­loges

Le Pre­mier mi­nistre a an­non­cé un couvre-feu dès 18 h en France mé­tro­po­li­taine à par­tir de sa­me­di

- Thi­baut Le Gal Twitter · Marine Le Pen · Chalon-sur-Saône

S’ap­puyant sur une ri­bam­belle de don­nées, le Pre­mier mi­nistre, Jean Cas­tex, a évo­qué jeu­di soir, en confé­rence de presse sur les me­sures de lutte contre le Co­vid-19, une «si­tua­tion maî­tri­sée », mais « fra­gile, car le vi­rus cir­cule en­core ac­ti­ve­ment sur le ter­ri­toire ». Sur­tout, il s’est in­quié­té de «l’émer­gence de nou­velles souches plus conta­gieuses » du co­ro­na­vi­rus. « Nous de­vons donc tout faire pour évi­ter que [le va­riant bri­tan­nique] ne pro­gresse ra­pi­de­ment et ne de­vienne la souche do­mi­nante », a es­ti­mé Jean Cas­tex. L’exé­cu­tif choi­sit de bais­ser le ri­deau deux heures plus tôt, puisque, à par­tir de sa­me­di, le couvre-feu se­ra gé­né­ra­li­sé sur l’en­semble du ter­ri­toire mé­tro­po­li­tain à 18 h et pour au moins quinze jours.

«Un nou­veau confi­ne­ment au­rait de graves ef­fets sur l’ac­ti­vi­té éco­no­mique et so­ciale. »

Va­lé­rie Go­mez-Bas­sac, dé­pu­tée LREM du Var

Le gou­ver­ne­ment dit vou­loir évi­ter un nou­veau confi­ne­ment, qu’il n’écarte pas pour les pro­chains jours, en cas de « dé­gra­da­tion épi­dé­mique forte ». « Les Fran­çais sont usés psy­cho­lo­gi­que­ment, et un nou­veau confi­ne­ment au­rait de graves ef­fets sur l’ac­ti­vi­té éco­no­mique et so­ciale », souffle au­près de 20 Mi­nutes Va­lé­rie Go­mezBas­sac, dé­pu­tée LREM du Var. «Je suis scep­tique, car, en Saône-etLoire, le couvre-feu n’a pas don­né de ré­sul­tats pro­bants», ré­plique Gilles Pla­tret, maire LR de Cha­lon-sur-Saône, qui pointe l’im­pact né­ga­tif de la me­sure sur les res­tau­ra­teurs : «Ce­la va tuer ceux qui sur­vi­vaient en fai­sant de la vente à em­por­ter le soir.» «Nous se­rons plus nom­breux à nous concen­trer dans les lieux com­muns (trans­ports, ma­ga­sins…) sur des cré­neaux plus courts!, s’est éga­le­ment aga­cé sur Twit­ter le dé­pu­té in­sou­mis Adrien Qua­ten­nens. Ces nou­velles trou­vailles per­pé­tuelles sont in­sup­por­tables.» La pré­si­dente du RN, Ma­rine Le Pen, a de son cô­té ap­pe­lé à des me­sures sa­ni­taires plus «ter­ri­to­ria­li­sées », puisque « la si­tua­tion sa­ni­taire est ex­trê­me­ment contras­tée se­lon les dé­par­te­ments ». Une fois en­core, ce sont les chiffres épi­dé­miques des pro­chains jours qui don­ne­ront rai­son, ou non, à l’exé­cu­tif.

 ??  ?? Le chef du gou­ver­ne­ment s’est dit in­quiet de «l’émer­gence de nou­velles souches plus conta­gieuses» du co­ro­na­vi­rus.
Le chef du gou­ver­ne­ment s’est dit in­quiet de «l’émer­gence de nou­velles souches plus conta­gieuses» du co­ro­na­vi­rus.

Newspapers in French

Newspapers from France