20 Minutes (Lille)

Non, 24 morts aux Etats-Unis ne sont pas dues au vac­cin

- Ma­thilde Cou­sin Health · Medical Activism · Anti-Vaccers · Alternative Medicine · United States of America · York

Plus de 9 mil­lions d’Amé­ri­cains ont dé­jà re­çu la pre­mière dose d’un vac­cin contre le Co­vid-19. Par­mi eux, les ré­si­dents de la mai­son de re­traite The Com­mons on St. Anthony, dans l’Etat de New York. Se­lon une ru­meur, alors que l’éta­blis­se­ment n’avait connu au­cun cas de dé­cès pour cause de co­ro­na­vi­rus jus­qu’alors, 24 per­sonnes en se­raient mortes après que des ré­si­dents et du per­son­nel ont été vac­ci­nés. En réa­li­té, le pre­mier cas po­si­tif avait été dé­tec­té dès le 16 dé­cembre et la vac­ci­na­tion a com­men­cé six jours plus tard. Le 22 dé­cembre, 80 % des ré­si­dents ont re­çu une pre­mière dose. Ils de­vaient re­ce­voir la se­conde dose le 12 jan­vier. Quant au per­son­nel, près de la moi­tié avait re­çu une pre­mière dose en dé­cembre, in­dique le jour­nal lo­cal The Ci­ti­zen.

Les pre­miers dé­cès sont in­ter­ve­nus le 29 dé­cembre. Cer­taines per­sonnes qui sont mortes avaient re­çu le vac­cin. Il est pos­sible d’être in­fec­té par le Co­vid-19 juste après avoir été vac­ci­né, car « il faut gé­né­ra­le­ment quelques se­maines pour que l’or­ga­nisme dé­ve­loppe une im­mu­ni­té après la vac­ci­na­tion », ex­pliquent les Centres amé­ri­cains de con­trôle et de pré­ven­tion des ma­la­dies.

20 Mi­nutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecri­vez à fa­keoff@20mi­nutes.fr

Newspapers in French

Newspapers from France