20 Minutes (Lille)

Faits di­vers

-

Une sep­tua­gé­naire est dé­cé­dée, sa­me­di, «vrai­sem­bla­ble­ment » par sui­cide, a-t-on ap­pris, lun­di, au­près du par­quet de Dun­kerque. Le 15 dé­cembre, cette femme de 76 ans avait été re­trou­vée in­cons­ciente à son do­mi­cile de Ha­ze­brouck (Nord), au­près du corps de son mari de 81 ans. Hos­pi­ta­li­sée, elle avait été pla­cée en garde à vue « plu­sieurs jours après sa sor­tie de l’hô­pi­tal », le 23 dé­cembre. A son is­sue, la sep­tua­gé­naire avait été mise en exa­men pour ho­mi­cide sur conjoint. « Les ré­sul­tats de l’au­top­sie laissent sus­pec­ter que mon­sieur n’avait pas été en ca­pa­ci­té de s’ou­vrir lui-même les veines, en rai­son de sa grande fra­gi­li­té et faible mo­tri­ci­té », a rap­pe­lé le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Dun­kerque, Sé­bas­tien Piève. L’une des prin­ci­pales hy­po­thèses quant aux évé­ne­ments du 15 dé­cembre, re­te­nue par les en­quê­teurs, « était qu’en rai­son des grandes dif­fi­cul­tés que ce couple éprou­vait, du fait de leur grand âge, ma­dame ait don­né la mort ou ai­dé mon­sieur à se don­ner la mort, et qu’en­suite elle ait ten­té elle-même de se sui­ci­der», a dé­taillé le ma­gis­trat. Lun­di, sur la page Fa­ce­book de La Voix du Nord, un des pe­tits-en­fants du couple a pré­ci­sé leurs in­ten­tions, in­di­qué qu’ils avaient fait le « choix de par­tir en­semble, choix com­mun pré­pa­ré et ac­té de­puis des an­nées».

Newspapers in French

Newspapers from France