20 Minutes (Lille)

Des soldes sous couvre-feu

- Ni­co­las Raf­fin Paris · France

Com­merce

Ce mer­cre­di, les soldes d’hi­ver com­mencent. Pour les com­mer­çants, la pé­riode qui ar­rive se­ra tein­tée d’in­quié­tude, parce qu’il faut bais­ser le ri­deau à 18 h, pour res­pec­ter le couvre-feu na­tio­nal. « On perd entre 15 % et 20 % de la vente jour­na­lière, dé­plore Ber­nard Co­henHa­dad, pré­sident de la Con­fé­dé­ra­tion des pe­tites et moyennes en­tre­prises Pa­ris Ile-de-France. L’ef­fet est sen­sible dans les grandes mé­tro­poles, où les gens ont sou­vent des longs tra­jets à faire entre leur do­mi­cile et leur tra­vail. » « La fer­me­ture à 18 h est une pé­na­li­té sup­plé­men­taire, dé­plore Vé­ro­nique Dis­cours-Bu­hot, dé­lé­guée gé­né­rale de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de la fran­chise. D’au­tant que les soldes, ce sont des achats dits “d’im­pul­sion”. Or les gens ne flânent plus dans les bou­tiques. »

Les re­pré­sen­tants des dif­fé­rentes fé­dé­ra­tions de com­mer­çants font pres­sion pour pou­voir ou­vrir tous les di­manches pen­dant les soldes. La CPME Ile-de-France a ain­si adres­sé un courrier au pré­fet de ré­gion en lui de­man­dant des dé­ro­ga­tions pour les bou­tiques les 24 et 31 jan­vier, ain­si que les 7 et 14 février.

Newspapers in French

Newspapers from France