20 Minutes (Lille)

Vac­ci­na­tion

- Rachel Gar­rat-Val­car­cel

L’Union eu­ro­péenne en a ras le masque. De­puis le dé­but de la se­maine, les ins­ti­tu­tions eu­ro­péennes dé­noncent le non-res­pect par le la­bo­ra­toire As­traZe­ne­ca de son en­ga­ge­ment à li­vrer aux 27 Etats membres des mil­lions de doses de vac­cins an­ti-Co­vid-19 dès ce pre­mier tri­mestre. Mer­cre­di, Bruxelles a ré­cla­mé des vac­cins pro­duits au Royaume-Uni, se ba­sant sur son contrat de pré­com­mande, éta­bli l’été der­nier. As­traZe­ne­ca jus­ti­fie ce re­tard par «une baisse de ren­de­ment» dans l’une de ses usines, en Bel­gique. Pas­cal So­riot, le PDG français d’As­traZe­ne­ca, re­jette la faute sur les sous-trai­tants, en re­tard, se­lon lui, car ils doivent «apprendre» le pro­ces­sus de pro­duc­tion du vac­cin. D’après l’AFP et l’agence Bel­ga, à la de­mande de la Com­mis­sion eu­ro­péenne, des ex­perts du ré­gu­la­teur sa­ni­taire belge ont in­di­qué jeu­di avoir été char­gés d’ins­pec­ter l’usine de Se­neffe. Leur ob­jec­tif est de «s’as­su­rer que le re­tard de li­vrai­son était bien dû à un pro­blème de pro­duc­tion» sur le site. Leur rap­port se­ra ren­du d’ici «quelques jours ».

Newspapers in French

Newspapers from France