20 Minutes (Lille)

Contre la vio­lence, une as­sis­tance est en route

Un van per­met de re­cueillir les confi­dences de femmes en dif­fi­cul­té

- Gilles Du­rand Society · Domestic Violence · Violence and Abuse · Villeneuve-d'Ascq

De­puis hier, une ca­mion­nette sillonne les routes du Nord à la ren­contre, no­tam­ment, des femmes vic­times de vio­lences. Cette ini­tia­tive ex­pé­ri­men­tale, do­tée de 110 000 €, doit être du­pli­quée pro­chai­ne­ment dans l’Aisne. Il s’agit d’un point d’écoute iti­né­rant bap­ti­sé « En voi­ture Ni­na et Si­mon.e.s », qui a dé­jà fait ses preuves au centre com­mer­cial V2 de Ville­neuve d’Ascq. « Lan­cé en juillet, ce dis­po­si­tif a per­mis d’ac­cueillir 580 per­sonnes dans un lo­cal de la ga­le­rie mar­chande », an­nonce la pré­fec­ture, qui pi­lote le pro­jet. Le van se­ra pi­lo­té par une tra­vailleuse so­ciale de l’as­so­cia­tion Sol­fa, qui lutte contre les vio­lences faites aux femmes. « L’idée, c’est de se po­ser un peu par­tout dans le dé­par­te­ment pour al­ler aux de­vants des femmes qui en ont be­soin. Ce vé­hi­cule doit at­ti­rer l’at­ten­tion », glisse Eya Du­riez, la pi­lote du van jaune. Se­lon les points de chute, elle se­ra ac­com­pa­gnée par un tra­vailleur so­cial lo­cal ou un pro­fes­sion­nel des soins, voire un ju­riste. «Ano­ny­mat, gra­tui­té, dis­cré­tion et bien­veillance sont au coeur du dis­po­si­tif. Il faut que les femmes se sentent bien et bé­né­fi­cient d’une écoute ac­tive pour se confier sur toutes leurs dif­fi­cul­tés», ex­plique la di­rec­trice ré­gio­nale aux droits des femmes et à l’éga­li­té, Hin­da­ti Sim­pa­ra. Car les thé­ma­tiques qui peuvent être abor­dées dé­passent le cadre des vio­lences conju­gales. On pour­ra aus­si évo­quer les pro­blé­ma­tiques liées à la vie af­fec­tive et sexuelle, la vie de couple, les droits ou l’in­ser­tion. « Plu­sieurs fois par se­maine, et se­lon un plan­ning com­mu­ni­qué en amont sur les ré­seaux so­ciaux et sur le site de la pré­fec­ture, le van s’ar­rê­te­ra à un en­droit vi­sible et fré­quen­té d’une com­mune, près des mar­chés, des su­per­mar­chés ou des ly­cées, pour se mettre à la dis­po­si­tion de la po­pu­la­tion », pré­sente la pré­fec­ture. Pro­chaines étapes : Co­mines et Ar­men­tières, jeu­di. Une per­ma­nence doit bien­tôt avoir lieu à Lille, au Fau­bourg de Bé­thune. L’ex­pé­ri­men­ta­tion doit du­rer un an pour être éven­tuel­le­ment élar­gie à toute la ré­gion.

 ??  ?? Eya Du­riez se­ra au vo­lant.
Eya Du­riez se­ra au vo­lant.

Newspapers in French

Newspapers from France