20 Minutes (Lille)

A Nantes (0-2), Jo­na­than Da­vid et le Losc n’ont pas at­ten­du pour res­ter dans la course au titre

Football Ir­ré­sis­tible, le lea­deur lillois est al­lé cher­cher une belle et so­lide vic­toire (0-2) à Nantes, di­manche

- A Nantes, Da­vid Phe­lip­peau Sports · FC Nantes Atlantique · France · Bordeaux · FC Girondins de Bordeaux · Olympique Lyonnais · Monaco · Paris · Renato Sanches

C’est son cô­té per­fec­tion­niste peut-être. Lille s’est im­po­sé (0-2) sans beau­coup de frayeurs, di­manche, à Nantes, mais pour­tant l’en­traî­neur Ch­ris­tophe Gal­tier s’est dit «aga­cé». A la mi-temps, les Lillois do­mi­naient un match to­ta­le­ment à sens unique contre une for­ma­tion nan­taise d’une in­signe fai­blesse. Jo­na­than Da­vid, dé­jà bu­teur lors de trois des quatre der­niers matchs de son équipe, avait ou­vert le score pro­fi­tant des lar­gesses dé­fen­sives des Ca­na­ris (10e). Au lieu d’en­fon­cer en­core un peu la tête des Nan­tais sous l’eau, Lille se conten­tait de jouer sans trop for­cer.

«On a fait une bonne pre­mière pé­riode, dans tous les com­par­ti­ments, a ob­ser­vé Ch­ris­tophe Gal­tier à l’is­sue de la ren­contre. On a des si­tua­tions très fa­vo­rables où on manque quelque fois de jus­tesse et quelque fois de grin­ta. Par­fois, ils sont trop dans le jeu. Le football est un jeu et je veux qu’ils gardent ça. Mais dans les zones de vé­ri­té, il faut plus de dé­ter­mi­na­tion… » Car, en se­conde pé­riode, Lille s’est (presque) fait peur sans non plus que Mike Mai­gnan soit pi­lon­né par des Ca­na­ris, un peu re­vi­go­rés. D’où l’aga­ce­ment de Gal­tier : « Sans avoir vu mon équipe ra­len­tir, j’ai vu les Nan­tais ré­agir, on n’est ja­mais à l’abri. Quand on ne concré­tise pas, ça peut créer de la ner­vo­si­té. On ne doit pas lais­ser d’es­poir à l’ad­ver­saire et de ce cô­té-là, il nous a man­qué un peu de ma­tu­ri­té ce soir. Heu­reu­se­ment, le deuxième but est ar­ri­vé. » Mais as­sez tard, fi­na­le­ment. A la 84e, Jo­na­than Da­vid, en­core lui, trom­pait La­font pour la deuxième fois sur un bon ser­vice de Re­na­to Sanches. Un deuxième but qui ve­nait tuer un sus­pense tout re­la­tif vu la mé­dio­cri­té du FCN sur le plan of­fen­sif et la marge de ma­noeuvre des Dogues sur les Ca­na­ris.

«Une très bonne dy­na­mique»

Grâce à ce sixième suc­cès d’af­fi­lée, Lille re­prend la tête de la la Ligue 1 et confirme – s’il y avait vrai­ment be­soin – qu’il est un pré­ten­dant sé­rieux et lé­gi­time au titre de cham­pion de France. « C’est une ma­gni­fique se­maine à trois matchs [vic­toire sur Djon, à Bordeaux et à Nantes] et neuf points, on est sur une très bonne dy­na­mique, se ré­jouit Gal­tier. Mais les concur­rents aus­si, Lyon, Mo­na­co, Pa­ris évi­dem­ment… On était dans l’obli­ga­tion de ga­gner pour res­ter dans la lutte. Ce­la ra­joute non pas de la pres­sion, mais de l’ex­ci­ta­tion. On est très haut et on n’a pas le droit au moindre re­lâ­che­ment.» Un peu à l’image de ce­lui du jour…

 ??  ??
 ??  ?? Jo­na­than Da­vid a ins­crit un dou­blé.
Jo­na­than Da­vid a ins­crit un dou­blé.

Newspapers in French

Newspapers from France