20 Minutes (Lille)

Un « coup de cha­leur» ag­gra­vé par les gen­darmes

- Ca­ro­line Po­li­ti

Un dos­sier «com­plexe» de l’aveu des quatre ex­perts belges. Quatre ans et de­mi après la mort d’Ada­ma Trao­ré, un nou­veau rap­port com­man­dé par les ma­gis­trats char­gés de l’ins­truc­tion de cet épi­neux dos­sier at­tri­bue le dé­cès de l’homme de 24 ans à un «coup de cha­leur» ag­gra­vé par les ma­noeuvres d’im­mo­bi­li­sa­tion et de me­not­tage des gen­darmes. La vic­time est dé­cé­dée quelques mi­nutes après son in­ter­pel­la­tion, dans la gen­dar­me­rie de Per­san-Beau­mont (Val-d’Oise), en juillet 2016.

La ma­noeuvre s’est «ins­crite chez un in­di­vi­du en état de dif­fi­cul­tés res­pi­ra­toires et d’af­fai­blis­se­ment net », écrivent les ex­perts dans ce rap­port dé­voi­lé lun­di par L’Obs et que 20 Mi­nutes a pu consul­ter. « C’est la pre­mière fois que des mé­de­cins dé­si­gnés par des juges par­viennent aux mêmes conclu­sions que ceux dé­si­gnés par les par­ties ci­viles », in­siste Yas­sine Bouz­rou, avo­cat de la fa­mille Trao­ré. Le conseil es­père dé­sor­mais la mise en exa­men des quatre gen­darmes mis en cause dans cette af­faire.

Newspapers in French

Newspapers from France