20 Minutes (Lille)

Comment les pa­rents peuvent-ils abor­der ce su­jet dif­fi­cile avec leur en­fant ?

In­ceste Faire de la pré­ven­tion au­près de ses en­fants sur ce ta­bou n’a rien d’évident

- Oi­ha­na Ga­briel

Il y a eu l’af­faire Oli­vier Du­ha­mel, l’af­faire Ri­chard Ber­ry, un gou­ver­ne­ment qui planche sur une loi sur l’in­ceste (lire ci-contre)… De nom­breux pa­rents doivent ré­pondre à des ques­tions ve­nant de leurs en­fants sur le ta­bou de l’in­ceste. Or il n’est pas évident de sa­voir quels mots em­ployer pour faire de la pré­ven­tion à son échelle. D’abord, « il faut que les pa­rents soient sen­si­bi­li­sés à l’in­ceste, in­siste Ca­mille Gaillard, psy­cho­logue à l’as­so­cia­tion L’En­fant bleu. Il m’est ar­ri­vé de re­cueillir la pa­role d’un ado­les­cent vio­lé, et sa mère res­tait dans le dé­ni. »

«Trou­ver un équi­libre»

En­suite, le dis­cours doit s’adap­ter à l’âge des en­fants. Si évo­quer avec son en­fant de 4 ans la pos­si­bi­li­té qu’un adulte l’agresse sexuel­le­ment n’est pas chose ai­sée, ex­pli­quer que cet agres­seur peut être un proche com­plexi­fie les choses. «Il faut trou­ver un équi­libre : res­pec­ter sa sé­cu­ri­té in­té­rieure et pré­ve­nir l’en­fant que son corps lui ap­par­tient, pré­vient Do­mi­nique Fre­my, pé­do­psy­chiatre. On peut en re­vanche faire un tra­vail de pré­ven­tion concer­nant les in­ter­dits, le res­pect du corps. » Sans for­cé­ment ex­pli­quer ce qu’est l’in­ceste à un en­fant de moins de 7 ans, on peut lui don­ner des ou­tils. «On peut lui ap­prendre à dire non, as­sure

Ca­mille Gaillard. Lui dire : “Ma­man n’a pas le droit de tou­cher tes fesses, tu n’as pas le droit de tou­cher les fesses de Ma­man.” Si l’en­fant est abu­sé, il sait ain­si que d’autres adultes res­pectent son corps. »

L’adulte peut aus­si ac­com­pa­gner son en­fant dans une dé­marche d’au­to­no­mie. Pour qu’il ap­prenne à se la­ver, s’ha­biller seul. « Une meilleure conscience de soi va ap­por­ter une meilleure conscience de l’autre, as­sure An­dréa Bes­cond, scé­na­riste des Cha­touilles, qui ra­conte les vio­lences sexuelles qu’elle a su­bies en­fant. Et donc des gestes dé­pla­cés.»

 ??  ??
 ??  ?? Le dis­cours de pré­ven­tion doit s’adap­ter à l’âge et à la ma­tu­ri­té de chaque en­fant.
Le dis­cours de pré­ven­tion doit s’adap­ter à l’âge et à la ma­tu­ri­té de chaque en­fant.

Newspapers in French

Newspapers from France