20 Minutes (Lille)

10 Des conta­mi­na­tions quelques jours après la vac­ci­na­tion?

- Ma­thilde Cou­sin 20 Mi­nutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecri­vez à fa­keoff@20mi­nutes.fr Health · Medical Activism · Anti-Vaccers · Medicine · Alternative Medicine · Spain · Pfizer · AstraZeneca · France · European Medicines Agency

Des per­sonnes âgées vac­ci­nées, mais conta­mi­nées par le Co­vid-19 ? Un ap­pa­rent pa­ra­doxe, dont s’em­parent des uti­li­sa­teurs et uti­li­sa­trices des ré­seaux so­ciaux, pré­ten­dant aler­ter sur la vac­ci­na­tion. L’his­toire d’un Eh­pad en Es­pagne a ain­si été lar­ge­ment par­ta­gée en ligne : ayant re­çu une pre­mière in­jec­tion du vac­cin de Pfi­zerBioNTec­h, des ré­si­dents ont dé­ve­lop­pé des symp­tômes six jours plus tard. Le res­pon­sable de l’éta­blis­se­ment a écar­té au­près de l’agence de presse EFE un lien entre la vac­ci­na­tion et la sur­ve­nue des symp­tômes. La pro­tec­tion of­ferte par les vac­cins contre le Co­vid-19 n’est pas im­mé­diate : les Centres de contrôle et de pré­ven­tion des ma­la­dies, l’or­ga­nisme fé­dé­ral amé­ri­cain char­gé de la san­té pu­blique, rap­pellent ain­si que le corps prend «quelques se­maines» après l’in­jec­tion pour bâ­tir les an­ti­corps né­ces­saires contre le vi­rus. Pour l’Agence eu­ro­péenne des mé­di­ca­ments, un dé­lai de « sept jours » après l’in­jec­tion de la se­conde dose du vac­cin de Pfi­zer-BioNTech peut être né­ces­saire « avant que les per­sonnes vac­ci­nées soient pro­té­gées de fa­çon op­ti­male ». Quant au vac­cin d’As­traZe­ne­ca, uti­li­sé en France, il ne pour­rait com­men­cer à of­frir une pro­tec­tion que trois se­maines après l’in­jec­tion de la pre­mière dose.

Newspapers in French

Newspapers from France