20 Minutes (Lille)

Un confi­ne­ment va­riant ?

Face à la flam­bée des conta­mi­na­tions, un re­con­fi­ne­ment géo­gra­phique pour­rait être pri­vi­lé­gié par l’exé­cu­tif. Sou­hai­tée par cer­tains élus, l’op­tion pré­sente des avan­tages.

- Ra­chel Gar­rat-Val­car­cel Health · Nice · Singapore Ministry of Health · Alps · France

Vers un confi­ne­ment d’un nou­veau type ? Le pre­mier confi­ne­ment de l’année 2021 pour­rait être can­ton­né aux seules villes du lit­to­ral des Al­pesMa­ri­times et li­mi­té aux deux pro­chains week-ends. Alors que le gou­ver­ne­ment avait jusque-là re­fu­sé d’ac­cé­der aux de­mandes des élus de la Mo­selle et du Nord, la pré­fec­ture des Al­pesMa­ri­times a confir­mé à 20 Mi­nutes qu’elle of­fi­cia­li­se­rait ce lun­di sa dé­ci­sion sur cette pos­sible me­sure. Ce se­rait une pre­mière en mé­tro­pole.

Sur le pa­pier, c’est une so­lu­tion qui peut être «jus­ti­fiée et per­ti­nente ».

Mi­chaël Ro­choy, mé­de­cin

Il faut dire que la si­tua­tion est cri­tique : le taux d’in­ci­dence dé­passe les 740 conta­mi­na­tions pour 100 000 ha­bi­tants et ha­bi­tantes à Nice, soit trois fois plus que la moyenne na­tio­nale, dé­jà haute. Sa­me­di, en dé­pla­ce­ment à Nice, le mi­nistre de la San­té, Oli­vier Vé­ran, a donc de­man­dé aux élus et élues lo­cales ain­si qu’aux ser­vices de l’Etat de trou­ver un plan pour de nou­velles res­tric­tions, à mettre en place dès cette se­maine.

Dès sa­me­di soir, l’op­tion d’un re­con­fi­ne­ment lo­cal les week-ends te­nait la corde. Sur le pa­pier, c’est une so­lu­tion qui peut être « jus­ti­fiée et per­ti­nente, se­lon le mé­de­cin Mi­chaël Ro­choy, membre du col­lec­tif Du cô­té de la science. Ce type de confi­ne­ment peut même être très lo­cal. Dans un dé­par­te­ment, voire dans une com­mune. En­suite, on peut réa­li­ser des tests sa­li­vaires à l’aveugle dans cer­tains sec­teurs pour ajus­ter les me­sures. » Mais ces res­tric­tions lo­cales ne dé­placent-elles pas le pro­blème ? D’une cer­taine ma­nière, oui. Dans le temps d’abord : Nice et les Alpes-Ma­ri­times sont des zones tou­ris­tiques et l’aé­ro­port est un des plus fré­quen­tés en France. «Si la pres­sion épi­dé­mique baisse ef­fec­ti­ve­ment dans les Alpes-Ma­ri­times, le sec­teur peut de­ve­nir en­core plus at­trac­tif pour les tou­ristes», note Mi­chaël Ro­choy. Géo­gra­phi­que­ment, il faut aus­si s’as­su­rer qu’il n’y a pas trop d’échanges in­ter­dé­par­te­men­taux. Or nous sommes en pé­riode de va­cances sco­laires et il va y avoir en­core des dé­pla­ce­ments entre zones géo­gra­phiques. Par consé­quent, ce confi­ne­ment lo­cal pour­rait ra­ter sa cible : «C’est peut-être trai­ter le pro­blème de ma­nière trop par­tielle », juge Ma­rieA­line Bloch, pro­fes­seure à l’Ecole des hautes études en san­té pu­blique. Pour plus d’ef­fi­ca­ci­té, les deux spé­cia­listes in­ter­ro­gés ne voient pas d’autre so­lu­tion qu’un re­con­fi­ne­ment na­tio­nal. « Le pro­blème, c’est qu’on n’est plus dans la même op­tique qu’il y a un an, note la spé­cia­liste de san­té pu­blique. Les gens com­mencent à en avoir as­sez. C’est pour ça qu’on a évi­té des me­sures plus dures ces der­niers temps. Mais on voit que ça a ses li­mites. »

Pour Mi­chaël Ro­choy, il faut en re­ve­nir à la base : le port du masque. Mais aus­si le dé­pis­tage, « sur­tout si on re­vient d’une zone où le vi­rus cir­cule beau­coup, dit Ma­rie-Aline Bloch. C’est un geste ci­vique. » In­dis­pen­sable pour des­cendre du « haut pla­teau » de conta­mi­na­tions sur le­quel la France est tou­jours ni­chée de­puis le dé­but de l’année.

 ??  ?? A nos lec­teurs. Re­trou­vez votre jour­nal «20 Mi­nutes» lun­di 1er mars dans les racks. En at­ten­dant, vous pou­vez suivre toute l’ac­tua­li­té sur l’en­semble de nos sup­ports nu­mé­riques.
A nos lec­teurs. Re­trou­vez votre jour­nal «20 Mi­nutes» lun­di 1er mars dans les racks. En at­ten­dant, vous pou­vez suivre toute l’ac­tua­li­té sur l’en­semble de nos sup­ports nu­mé­riques.
 ??  ?? Le mi­nistre de la San­té, Oli­vier Vé­ran (à dr.), et le maire (LR) de Nice, Ch­ris­tian Es­tro­si, à Nice, sa­me­di.
Le mi­nistre de la San­té, Oli­vier Vé­ran (à dr.), et le maire (LR) de Nice, Ch­ris­tian Es­tro­si, à Nice, sa­me­di.

Newspapers in French

Newspapers from France