20 Minutes (Lille)

L’os­téo­pathe la re­met sur pattes

- Ma­thilde Cou­sin 20 Mi­nutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecri­vez à fa­keoff@20mi­nutes.fr Atlantic Ocean · Marie Antoinette · Wisconsin · United States of America · India · Europe · Vienna · Austria · Siemens · United Kingdom · Louis XVI of France · Ireland · Seattle · France · F.C. Internazionale Milano · World Health Organization · The Barber of Seville · Pierre de Beaumarchais · Navan

Dans une ferme de Loire-At­lan­tique, ses mains ac­cro­chées sur le dos d’une vache bre­tonne, elle cherche « les points de ten­sion » de l’ani­mal de 600 kg, qui peine à re­tom­ber sur son pos­té­rieur. La vache meugle dou­ce­ment, mais ne se dé­bat pas. Une ma­ni­pu­la­tion phy­sique pour El­sa Lou­vet, vé­té­ri­naire et os­téo­pathe bo­vine, ins­tal­lée à Blain. Cette vé­to ru­rale de 32 ans, au re­gard vif et au phy­sique spor­tif, pro­pose aux éle­veurs une al­ter­na­tive à la mé­de­cine

2

Arène de la reine, un tré­sor pré­ser­vé

Pan­dé­mie ou pas, c’est une salle qui n’ac­cueille que très ra­re­ment du pu­blic. Mais le théâtre de la Reine, construit pour Ma­rie-An­toi­nette, à Ver­sailles, ne cesse de se re­mettre à neuf. C’est là que, à l’été 1785, la reine pas­sion­née de mu­sique et de théâtre monte pour la der­nière fois sur scène pour jouer le rôle de Ro­sine dans Le Bar­bier de Sé­ville, sous les yeux de son au­teur, Beau­mar­chais. Du­rant la crise sa­ni­taire, qui a ren­du im­pos­sibles les vi­sites, conser­va­teurs et ar­tistes se sont no­tam­ment at­te­lés à re­pro­duire le ri­deau de scène, une toile de lin peinte en trompe l’oeil.

9

Nos in­ter­nautes ont du ta­lent

tra­di­tion­nelle ani­male, sans mé­di­ca­ments ni an­ti-in­flam­ma­toires. «En os­téo­pa­thie ani­male, on su­per­pose plu­sieurs tech­niques. Il y a no­tam­ment le cra­cking, qui consiste à faire vi­brer les ver­tèbres, dé­crit la vé­té­ri­naire. C’est la même chose quand on a un écrou qui est coin­cé : on tape des­sus pour le faire vi­brer et le dé­grip­per. » D’après El­sa Lou­vet, qui consacre de 25 à 50 % de son ac­ti­vi­té à l’os­téo­pa­thie, cette pra­tique per­met « d’évi­ter un cer­tain nombre de ma­la­dies ».

3

Qui vole un oeuf mange du ca­viar

Le res­pon­sable d’un pro­gramme of­fi­ciel de pré­ser­va­tion d’es­tur­geons d’un lac du Wis­con­sin, dans le nord des Etats-Unis, a été in­cul­pé pour vol. L’homme est soup­çon­né d’avoir dé­tour­né des oeufs, ma­tière pre­mière du ca­viar, et de les avoir ven­dus à un pa­tron de bar. Son pro­fit per­son­nel dé­pas­se­rait les 16 000 €.

4

Un im­mi­gré ra­chète son foyer d’ac­cueil

Ar­ri­vé d’Inde en 2003, à l’ado­les­cence, Su­kh­deep Singh a pas­sé ses six pre­mières an­nées de vie en Eu­rope dans un foyer du sud de Vienne (Au­triche). La mai­son ac­cueillait alors une cin­quan­taine de mi­neurs non ac­com­pa­gnés. De­ve­nu au­jourd’hui chef de pro­jet chez Sie­mens et père de trois en­fants, il a dé­ci­dé de sau­ver l’im­meuble des pro­mo­teurs. Quatre ap­par­te­ments, sur les seize de l’im­meuble, se­ront bien­tôt mis gra­cieu­se­ment à dis­po­si­tion de nou­veaux ré­fu­giés.

5

Une faute de frappe lui au­rait of­fert le vac­cin

Un jour­na­liste de Li­ver­pool, au Royaume-Uni, a re­çu un SMS lui in­di­quant qu’il pou­vait se faire vac­ci­ner contre le Covid-19. A 32 ans, Liam Thorp n’est pour­tant pas prio­ri­taire, car il ne souffre d’au­cune pa­tho­lo­gie. Mais sa taille, 6 pieds et 2 pouces, avait été en­re­gis­trée comme 6,2 cm. Avec un in­dice de masse cor­po­relle de 28 000, il dé­pas­sait donc le seuil d’obé­si­té mor­bide, fixé à 40.

6

Com­ment faire en­trer sa for­tune dans un fla­con

Un co­gnac de 1777 a été ad­ju­gé à près de 48 000 € sur le site Whis­ky.auc­tion. Dis­tillé à l’époque de Louis XVI par la pro­prié­té Yvon, près de Co­gnac, ce fla­con de 70 cl d’« his­toire li­quide » au­rait été con­ser­vé en fût de chêne pen­dant plus d’un siècle.

7

Des re­nards ins­tal­lés au bar

De­puis l’ins­tau­ra­tion du pre­mier confi­ne­ment, en mars, le bar Ta­ra Na Ri, à Na­van, dans le nord-est de l’Ir­lande, a fer­mé ses portes. Mais il s’est consti­tué une nou­velle clien­tèle : des cygnes et des re­nards. Sous l’im­pul­sion de l’as­so­cia­tion Ré­ha­bi­li­ta­tion de la faune ir­lan­daise, le pub est de­ve­nu une cli­nique pour animaux sau­vages.

8

A 90 ans, elle marche 10 km dans la neige

L’Amé­ri­caine Fran Gold­man, 90 ans, déses­pé­rait de re­ce­voir sa pre­mière dose du vac­cin contre le co­ro­na­vi­rus, a-t-elle ra­con­té au Seat­tle Times. Lors­qu’un cré­neau lui a été at­tri­bué, la neige blo­quait les routes. Elle n’a pas hé­si­té à par­cou­rir à pied les 5 km qui la sé­pa­raient de la cli­nique qui ad­mi­nis­trait les vac­cins. Al­ler et re­tour.

1 0 Les mains sont-elles le vec­teur prin­ci­pal de conta­mi­na­tion ?

Com­ment se trans­met le vi­rus du Covid-19 ? D’après l’épi­dé­mio­lo­giste Di­dier Pit­tet, « deux tiers des trans­mis­sions passent par les mains». In­vi­té de France In­ter, le co-in­ven­teur de la for­mule du gel hy­dro­al­coo­lique, qu’il a don­née à l’OMS, était in­ter­ro­gé sur la pos­sible sur­ve­nue d’une troi­sième vague. Di­dier Pit­tet n’a pas pré­ci­sé s’il pen­sait à une trans­mis­sion par des poi­gnées de main ou par le contact avec des sur­faces conta­mi­nées. Qu’en est-il, en réa­li­té ? L’Ins­ti­tut na­tio­nal de san­té pu­blique du Qué­bec s’est in­té­res­sé en dé­cembre à la trans­mis­sion du SARS CoV-2. Après un pas­sage en re­vue de plu­sieurs études, dont cer­taines n’avaient pas été re­lues par des pairs, les au­teurs du rap­port concluent que ce vi­rus « est trans­mis prin­ci­pa­le­ment lors de contacts rap­pro­chés entre les per­sonnes, à moins de 2 m de dis­tance, et pro­lon­gés du­rant plus de quinze mi­nutes ». Une po­si­tion proche de celle de l’OMS. Quant à la trans­mis­sion via une sur­face, l’Ins­ti­tut qué­bé­cois se montre pru­dent, évo­quant des si­tua­tions qui « pour­raient être très peu fré­quentes ». Tou­te­fois, « cette voie de trans­mis­sion reste plau­sible à proxi­mi­té des per­sonnes qui sont conta­gieuses», nuancent les scien­ti­fiques.

 ??  ?? El­sa Lou­vet est à la fois vé­té­ri­naire et os­téo­pathe bo­vine.
El­sa Lou­vet est à la fois vé­té­ri­naire et os­téo­pathe bo­vine.
 ??  ?? Nuances de rouge, au dé­tour d’un es­ca­lier.
Nuances de rouge, au dé­tour d’un es­ca­lier.
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France