Na­vya prête à mettre en ser­vice son ro­bot-taxi

In­no­va­tion La so­cié­té Na­vya veut ex­pé­ri­men­ter ses Au­to­nom Cab dès fin 2018 à Lyon

20 Minutes (Lyon) - - GRAND LYON - Eli­sa Fri­sul­lo

Après les na­vettes au­to­nomes Nav­ly, Lyon de­vrait être la pre­mière ville de France à voir cir­cu­ler sur route des ro­bots taxis. D’ici à fin 2018, entre sep­tembre et dé­cembre pro­ba­ble­ment, cinq vé­hi­cules ima­gi­nés et fa­bri­qués à Villeur­banne par Na­vya de­vraient être mis en cir­cu­la­tion au Con­fluent, a an­non­cé mar­di Ch­ris­tophe Sa­pet, le pré­sident de la so­cié­té lyon­naise. Dans le même temps, dix autres ro­bots taxis, bap­ti­sés Au­to­nom Cab et dé­voi­lés à Pa­ris en no­vembre, de­vraient être ex­pé­ri­men­tés en Aus­tra­lie et aux EtatsU­nis. Pour pré­ci­ser le ca­len­drier de lan­ce­ment du ser­vice à Lyon, Na­vya n’at­tend plus que le feu vert du mi­nis­tère de la Tran­si­tion éco­lo­gique et so­li­daire char­gé des Trans­ports, les vé­hi­cules au­to­nomes n’ayant pas le droit de cir­cu­ler li­bre­ment sur voi­rie. Dans le cadre de l’ex­pé­ri­men­ta­tion lyon­naise, sou­te­nue par Keo­lis, les ro­bots taxis, do­tés de six places et équi­pés de dix cap­teurs li­dar, six ca­mé­ras et deux ra­dars, de­vraient cir­cu­ler gra­tui­te­ment entre la gare de Per­rache et la pointe du Con­fluent. Un site où, de­puis sep­tembre 2016 dé­jà, les sa­la­riés, les ha­bi­tants et les tou­ristes peuvent em­prun­ter Nav­ly du lun­di au sa­me­di. De­puis la mise en ser­vice de cette na­vette élec­trique, sans pé­dale ni vo­lant, la start-up lyon­naise a ex­plo­sé sur le mar­ché des vé­hi­cules au­to­nomes. L’en­tre­prise, qui vient de fa­bri­quer sur son site de pro­duc­tion de Vé­nis­sieux sa 100e na­vette au­to­nome, a ven­du 67 Au­to­nom Shut­tle (na­vettes) dans seize pays. « 60 % de nos na­vettes cir­culent sur routes ou­vertes, comme au Con­fluent ou à la Dé­fense à Pa­ris, et 40 % sur des sites pri­vés (cam­pus, aé­ro­port, parc d’at­trac­tions…) », ajoute Ch­ris­tophe Sa­pet. « Les na­vettes au­to­nomes re­pré­sentent un mar­ché de l’ordre de 4,6 mil­liards d’eu­ros à l’ho­ri­zon 2025. Na­vya a, sur ce mar­ché, une po­si­tion de lea­der que nous sou­hai­tons main­te­nir. » Pour se dé­mar­quer de ses concur­rents, nom­breux à in­ves­tir le mar­ché des vé­hi­cules au­to­nomes, la so­cié­té vil­leur­ban­naise mise sur son mo­dèle éco­no­mique. « Nous conce­vons et nous réa­li­sons nos vé­hi­cules du dé­but à la fin. Cette par­tie in­té­grée nous per­met d’al­ler très vite sur le mar­ché », ren­ché­rit le pré­sident. En 2017, l’en­tre­prise, qui em­ploie 220 per­sonnes, à Lyon, Pa­ris et à Sa­line aux Etats-Unis, a réa­li­sé un chiffre d’af­faires de 10 mil­lions d’eu­ros. Pour at­teindre l’équi­libre fi­nan­cier fin 2019, Na­vya mise no­tam­ment sur la crois­sance de ses ventes de na­vettes (com­mer­cia­li­sée à 260 000 €) et de ses ro­bots taxis (350 000 €).

«Nous conce­vons nos vé­hi­cules du dé­but à la fin.» Ch­ris­tophe Sa­pet, pré­sident de Na­vya

L’Au­to­nom Cab est do­té de six places, dix cap­teurs la­ser et six ca­mé­ras.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.