Trump at­teint des som­mets

Dé­con­cer­tant lors du der­nier G7 au Ca­na­da, le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump or­ga­nise, mar­di, une ren­contre ex­cep­tion­nelle avec le di­ri­geant nord-co­réen Kim Jong-un.

20 Minutes (Lyon) - - NEWS - De notre cor­res­pon­dant aux Etats-Unis, Phi­lippe Ber­ry

A nos lec­teurs. Chaque mar­di, re­trou­vez «20 Mi­nutes» en ver­sion PDF sur le site et les ap­pli­ca­tions mo­biles. Et sui­vez l’ac­tua­li­té sur l’en­semble de nos sup­ports nu­mé­riques.

Toute sa vie, Trump s’est mon­tré fin né­go­cia­teur. « Nous avons be­soin d’un pré­sident qui a écrit

The Art of the Deal », lan­çait-il lors du lan­ce­ment de sa cam­pagne, en 2015. Trente ans après sa pa­ru­tion, son best-sel­ler per­met de com­prendre sa stra­té­gie face au di­ri­geant nord-co­réen Kim Jong-un, qu’il ren­con­tre­ra à Sin­ga­pour, mar­di.

V « Voyez grand ». Le pré­sident sud­co­réen Moon Jae-in, Kim Jong-un et Do­nald Trump ont tous par­lé de « dé­nu­cléa­ri­sa­tion ». « L’ob­jec­tif est l’ab­sence d’armes nu­cléaires dans la pé­nin­sule, a as­su­ré Ga­ry Sa­more, né­go­cia­teur sur le désar­me­ment sous Ba­rack Oba­ma, à la ra­dio NPR. Il y a des dif­fé­rences sur le pro­ces­sus pour y ar­ri­ver. » Le som­met de mar­di de­vrait se conten­ter de grandes lignes. V « Ex­ploi­tez votre avan­tage ». « Trump a deux moyens de pres­sion sur Kim Jong-un : les sanc­tions éco­no­miques et la pré­sence des 25000 sol­dats au sud », ex­plique Van Jack­son, spé­cia­liste de la ré­gion. En mai, le pré­sident amé­ri­cain a fait un geste sym­bo­lique en n’em­ployant plus l’ex­pres­sion « pres­sion maxi­male ».

V « Ren­dez les coups ». Trump ne dé­gaine ja­mais le pre­mier, il ri­poste. En août 2017, après des tests nord­co­réens, il pro­met « le feu et la fu­rie » à Pyon­gyang. A l’ONU, il me­nace de « dé­truire to­ta­le­ment » la Co­rée du Nord en cas d’at­taque et sur­nomme Kim Jong-un « Ro­cket­man », qui le traite en re­tour de « vieux ra­do­teur ». Mais at­ten­tion, cer­tains ex­perts es­timent que Pyon­gyang n’a au­cu­ne­ment l’in­ten­tion d’aban­don­ner ses têtes nu­cléaires.

V « Soyez im­pré­vi­sible ». Les EtatsU­nis sont « trop pré­vi­sibles », ré­pé­tait Trump lors de sa cam­pagne. Dans sa rhé­to­rique, il est pas­sé de la me­nace de son « gros bou­ton nu­cléaire » aux com­pli­ments, qua­li­fiant Kim Jong-un « d’homme ho­no­rable ». Etre im­pré­vi­sible « peut per­mettre d’ob­te­nir des conces­sions, pré­vient Mar­wan Si­na­ceur, cher­cheur en psy­cho­lo­gie or­ga­ni­sa­tion­nelle. Ce­pen­dant, au­cune né­go­cia­tion ne peut faire l’éco­no­mie d’une com­pré­hen­sion des points de vue de la par­tie ad­verse. » Pour Trump, le plus dur com­mence.

Do­nald Trump pour­rait ta­per du poing sur la table face à Kim Jong-un.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.