La ville peut-elle res­ter la ca­pi­tale de la Ma­cro­nie?

Le dé­part de Gé­rard Col­lomb du gou­ver­ne­ment sou­lève des ques­tions, avant les pro­chaines élec­tions

20 Minutes (Lyon) - - GRAND LYON - Ca­ro­line Gi­rar­don

La lune de miel au­ra du­ré un peu plus de 18 mois. Mais au­jourd’hui, le di­vorce semble en passe d’être dé­fi­ni­ti­ve­ment consom­mé. Après avoir por­té aux nues Em­ma­nuel Ma­cron, Gé­rard Col­lomb a fi­ni par lui tour­ner le dos pour re­tour­ner aux af­faires à Lyon, sa ville ché­rie. « Un coup de poi­gnard dans le dos », souffle un proche. Son dé­part fra­gi­lise gran­de­ment La Ré­pu­blique en marche, af­fai­blit Em­ma­nuel Ma­cron et in­ter­roge, à l’ap­proche des pro­chaines échéances élec­to­rales. Lyon peut-elle res­ter la ca­pi­tale de la Ma­cro­nie ? Les élus, qui ont sou­vent fait al­lé­geance à Gé­rard Col­lomb, ont-ils les moyens de s’éman­ci­per, alors que ce der­nier a dé­cla­ré le 4 oc­tobre qu’il re­fu­sait, pour les mu­ni­ci­pales de 2020, d’être af­fi­lié à un par­ti, même s’il s’agit de la for­ma­tion du chef de l’Etat ?

« Une marque Col­lomb »

« Il n’y a au­cune am­bi­guï­té sur le fait que Lyon res­te­ra le creu­set de la Ma­cro­nie. De­puis très long­temps, la phi­lo­so­phie de cette ville consiste à faire les choses dans l’in­té­rêt com­mun, en al­lant au-de­là des pos­tures po­li­tiques », ré­pond Bru­no Bon­nell, dé­pu­té LREM de la 6e cir­cons­crip­tion du Rhône, es­ti­mant qu’il « y a à Lyon un grand arbre po­li­tique, Gé­rard Col­lomb, der­rière le­quel se cache une fo­rêt de ta­lents ». « Il existe une marque Col­lomb à Lyon. C’est un ras­sem­bleur, un ré­fé­rent, une marque que l’on res­pecte. En ma­tière de no­to­rié­té et d’image, il est à des ki­lo­mètres de n’im­porte quel autre com­pé­ti­teur », ajoute-t-il. Et ce­la, La Ré­pu­blique en marche le sait bien.

« On ne va pas se men­tir : les ins­tances à Pa­ris n’en­vi­sagent pas de mettre Gé­rard Col­lomb sur la touche. Elles ont com­pris qui il était, sou­ligne un mar­cheur du Rhône. Elles ne vont certes pas lui faire un chèque en blanc, mais elles ne peuvent pas se per­mettre de perdre une ville comme Lyon. » « Il est l’un des fers de lance du mou­ve­ment. Il fau­dra com­po­ser avec lui d’une ma­nière ou d’une autre », re­con­naît un cadre pa­ri­sien du mou­ve­ment, concé­dant que le dé­part de Gé­rard Col­lomb « est une perte gi­gan­tesque. La si­tua­tion ac­tuelle est très com­plexe. » D’au­tant plus com­plexe que la ré­fé­rente du mou­ve­ment En marche dans le Rhône est ac­tuel­le­ment Ca­ro­line Col­lomb, l’épouse de l’an­cien mi­nistre de l’In­té­rieur.

Le di­vorce entre Em­ma­nuel Ma­cron et Gé­rard Col­lomb semble consom­mé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.