Le « vrai bi­lan » de Wau­quiez dres­sé par l’op­po­si­tion

Les élus PS et dé­mo­crates de la ré­gion ont dres­sé le «vrai bi­lan» de Laurent Wau­quiez

20 Minutes (Lyon) - - LA UNE - Ca­ro­line Gi­rar­don

« Quand on en­lève les pro­vo­ca­tions, les fou­cades, les pro­blèmes de justice ad­mi­nis­tra­tive, qu’est-ce qui émerge?» A la moi­tié du man­dat de Laurent Wau­quiez à la tête de la ré­gion Au­vergne-Rhône-Alpes, les élus so­cia­listes et dé­mo­crates (groupe au conseil ré­gio­nal) ont édi­té un fas­ci­cule dans le­quel ils en­tendent dres­ser « le vrai bi­lan» du pré­sident. «La ré­gion est en train de s’en­fon­cer tran­quille­ment. Il ne s’est ja­mais pas­sé aus­si peu de choses», an­nonce en pré­am­bule Jean-Fran­çois Dé­bat, pré­sident du groupe PS. Hor­mis, peut-être en ma­tière de communication, l’un des points forts de Laurent Wau­quiez.

La ré­gion la mieux gé­rée?

« C’est un po­gnon de dingue qui va je ne sais où. Si on n’ar­rive pas à voir des chiffres pré­cis, on voit bien qu’il s’agit d’une pro­pa­gande élec­to­ra­liste avant tout », at­taque Sté­phane Gem­ma­ni, con­seiller ré­gio­nal de l’Isère. Et de ci­ter en exemple les ac­tuelles af­fiches pu­bli­ci­taires pré­sen­tant Au­vergne-Rhône-Alpes comme la «ré­gion la mieux gé­rée de France». Un men­songe se­lon les élus de l’op­po­si­tion.

Si Laurent Wau­quiez aime rap­pe­ler que les coupes réa­li­sées dans les dé­penses de fonc­tion­ne­ment, grâce à la « chasse au gas­pillage », la ré­duc­tion du « train de vie des élus » ou « des frais gé­né­raux », sont ma­jo­ri­taires dans le to­tal des éco­no­mies, la réa­li­té se­rait tout autre. « Elles re­pré­sentent 15,6 mil­lions d’eu­ros soit 7,2% de l’en­semble des coupes, ex­pose Phi­lippe Rey­naud, con­seiller ré­gio­nal de l’Isère. L’es­sen­tiel des éco­no­mies a été réa­li­sé en sa­brant les aides ap­por­tées aux de­man­deurs d’emploi et en sup­pri­mant l’ar­gent ser­vant à fi­nan­cer des for­ma­tions pro­fes­sion­nelles. » A sa­voir 125 mil­lions d’eu­ros, soit 58 % des éco­no­mies réa­li­sées, se­lon l’op­po­si­tion. « Il parle de ré­duc­tion des dé­penses mais par contre, au­cun pro­jet concret n’a vu le jour. Le plan Mar­shall des ly­cées n’en a que le nom, il n’existe au­cune po­li­tique de tran­si­tion éco­lo­gique in­no­vante, les trans­ports n’avancent pas », liste Jean-Fran­çois De­bat rap­pe­lant que 285 mil­lions d’eu­ros ont été ré­ser­vés pour les routes « alors que la ré­gion a pour pre­mière com­pé­tence et obli­ga­tion d’in­ves­tir pour les TER ». « Ces mil­lions au­raient été utiles pour sauver des lignes ma­lades.» La ré­gion, que nous avons con­tac­tée, n’a pas sou­hai­té s’ex­pri­mer.

Laurent Wau­quiez est à la tête d’Au­vergne-Rhône-Alpes de­puis jan­vier 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.