Au­las dé­fend sa po­li­tique de trans­ferts et parle mer­ca­to

Jean-Mi­chel Au­las re­fuse de com­pa­rer la po­li­tique sportive lyon­naise, au ni­veau des trans­ferts, avec celle du club de la prin­ci­pau­té

20 Minutes (Lyon) - - LA UNE - Jé­ré­my Lau­gier

« Je sais qu’il faut quelques fois être cri­ti­qué pour ga­gner après. » Si on en croit cette sor­tie de Jean-Mi­chel Au­las, l’OL de­vrait rem­plir de ma­nière consi­dé­rable son ar­moire à trophée, qui at­tend un suc­ces­seur à la Coupe de France 2012. Par­mi les cri­tiques ré­cur­rentes des sup­por­ters à l’en­contre du pré­sident lyon­nais fi­gure cette po­li­tique sportive as­su­mée de re­vente de joueurs ap­pré­ciés, comme Alexandre La­ca­zette, Ema­nuel Mam­ma­na ou Ser­gi Dar­der sur l’exer­cice 2017-2018.

En pré­sen­tant mer­cre­di ses ré­sul­tats an­nuels, l’OL a te­nu à mettre en avant « un tra­ding joueurs re­cord » de 125,3 mil­lions d’eu­ros, contre 33,3 mil­lions en moyenne sur les quatre an­nées pré­cé­dentes. « Il avait aus­si été pré­vu que Na­bil Fe­kir s’en aille, rap­pelle JMA. Si Li­ver­pool ne s’était pas ré­trac­té au dernier mo­ment, ça au­rait fait 60 mil­lions d’eu­ros de plus dans les comptes. On ne peut pas s’op­po­ser à ces dé­parts. » L’OL ne mar­che­rait-il pas de plus en plus sur les traces du mo­dèle de tra­ding cher à l’AS Mo­na­co ?

«On peut avan­cer et in­ves­tir»

« Je ne le pense pas, ré­pond JeanMi­chel Au­las. Nous avons ven­du quelques joueurs qui n’étaient pas des têtes d’af­fiche, plus un ou deux très bons joueurs. Dans ses opé­ra­tions d’achat-re­vente, l’AS Mo­na­co a peut-être pous­sé à l’ex­trême le mo­dèle. » Rap­pe­lant les ré­centes pro­lon­ga­tions de Tou­sart, Ndom­bele, Aouar, et les trans­ferts ces deux der­nières sai­sons à plus de 20 mil­lions d’eu­ros de Mem­phis De­pay et Mous­sa Dem­bé­lé, le pré­sident de l’OL as­sure qu’une nou­velle ère am­bi­tieuse est bien ou­verte : « On a été en dan­ger pen­dant la construc­tion du stade, mais il ne nous pé­na­lise plus de­puis un an, au contraire. On peut avan­cer et in­ves­tir. » Mais pas sur Ru­ben Dias ou Yer­ry Mi­na à « des prix dé­rai­son­nables ». Pour la pro­chaine in­ter­sai­son, des in­ves­tis­se­ments sur le mer­ca­to « à hau­teur » du fa­meux ex­cé­dent brut d’ex­ploi­ta­tion (EBE) re­cord, soit 73,9 mil­lions d’eu­ros, sont en­vi­sa­gés. « Je ne peux pas vous dire qu’on va gar­der Tan­guy Ndom­bele ou Hous­sem Aouar l’été pro­chain », glisse dans le même temps JeanMi­chel Au­las.

Jean-Mi­chel Au­las, ici au Parc des Princes, lors de PSG-OL (5-0) di­manche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.