Les sup­por­ters de l’OL n’ont pas ou­blié Li­san­dro Lo­pez

Des fans de l’OL ont as­sis­té ces der­nières se­maines, en Ar­gen­tine, à des matchs de Li­cha

20 Minutes (Lyon) - - SPORTS LYON - Jé­ré­my Lau­gier

Lorsque Lu­cas (23 ans) a eu l’op­por­tu­ni­té d’ef­fec­tuer un stage de cinq mois à l’étran­ger, dans le cadre de son Mas­ter 2 en sciences po­li­tiques à Lyon, il n’a pas hé­si­té bien long­temps. « Mon choix a clai­re­ment été orien­té par rap­port au foot­ball. Bue­nos Aires, c’est le rêve pour les pas­sion­nés de foot. Et quand j’ai vu que Li­san­dro Lo­pez jouait en­core au Ra­cing, je me suis dit : “Va­mos.” » Cet ha­bi­tué du vi­rage sud de l’OL a dé­jà as­sis­té à 25 matchs dans les nom­breux clubs de la ca­pi­tale. Dont deux dans la my­thique Bom­bo­ne­ra de Bo­ca Ju­niors, mais aus­si huit à Avel­la­ne­da, dans la ban­lieue de Bue­nos Aires où évo­lue le Ra­cing de Li­san­dro. « La pre­mière fois, c’était contre Vas­co de Ga­ma, en avril, en Co­pa Li­ber­ta­dores. Li­san­dro a ra­té deux pe­nal­ties en pre­mière pé­riode. J’avais peur de lui por­ter la poisse. » Mais l’an­cien Lyon­nais est du genre per­sé­vé­rant et il a mar­qué à sa troi­sième ten­ta­tive, ce jour-là, célébrant, comme tou­jours, sa réa­li­sa­tion avec un doigt poin­té sur sa tête.

« L’âme de notre équipe »

« “Ju­ni” est mon idole d’en­fance et “Li­cha”, celle de mon ado­les­cence, ré­sume-t-il. Dès son but sur coup franc à 90e pour son pre­mier match en L1 au Mans [2-2 en août 2009], j’ai ai­mé son ca­rac­tère, sa grin­ta. C’est le joueur cen­tral de notre par­cours jus­qu’en de­mies de Ligue des cham­pions 2010. C’est une lé­gende pour moi. J’ai pleu­ré pour ses adieux contre Nice en 2013. »

Une émo­tion par­ta­gée par ses amis Alexis, Hu­go, Ri­co et Thi­baut, qui ont tous te­nu à ve­nir à Bue­nos Aires, no­tam­ment pour voir jouer Li­san­dro, cinq ans après son dé­part de Lyon. « C’est as­sez fou, parce qu’il n’a ab­so­lu­ment pas chan­gé, ap­pré­cie Hu­go, qui a as­sis­té en août au nul contre Ri­ver Plate (0-0). Il est le ca­pi­taine du Ra­cing du haut de ses 35 ans, et c’est une vraie idole là-bas. » « Au­tant on suit tou­jours nos jeunes for­més à l’OL, comme La­ca­zette, Um­ti­ti et To­lis­so, au­tant c’est beau­coup plus rare pour un joueur étran­ger, constate Alexis. Mais Li­san­dro, c’est comme s’il était de­ve­nu lyon­nais, c’était l’âme de notre équipe. »

Ces pas­sion­nés de l’OL se sont ren­dus en Ar­gen­tine en août, sur­tout afin d’as­sis­ter à un match du Ra­cing de « Li­cha ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.