L’OL re­croise la route du fas­ci­nant Na­gels­mann

L’OL va re­trou­ver, ce mer­cre­di (21h) en Ligue des cham­pions, Hof­fen­heim et son fas­ci­nant en­traî­neur de 31 ans Ju­lian Na­gels­mann

20 Minutes (Lyon) - - LA UNE - Jé­ré­my Lau­gier

En fé­vrier 2016, « tout le monde a écar­quillé les yeux en Al­le­magne », se­lon l’an­cien coach de Wolf­sburg Va­lé­rien Is­maël, lorsque Hof­fen­heim a mi­sé sur Ju­lian Na­gels­mann pour évi­ter la re­lé­ga­tion. Il faut dire que dans pa­reille si­tua­tion de crise spor­tive, nom­mer le plus jeune en­traî­neur de l’his­toire de la Bun­des­li­ga (28 ans) était un pa­ri ex­trê­me­ment au­da­cieux.

« J’ai trou­vé Hof­fen­heim vrai­ment cou­ra­geux de faire ce choix, confie Is­maël. Le club a alors un peu ré­vo­lu­tion­né le mar­ché des jeunes en­traî­neurs en Al­le­magne. En lui voyant vite des qua­li­tés ex­cep­tion­nelles de me­neur d’hommes et en lui ac­cor­dant une confiance to­tale mal­gré les nom­breuses cri­tiques, Hof­fen­heim a per­mis la réus­site de Na­gels­mann. » Car ce­lui-ci a d’abord main­te­nu son équipe en Bun­des­li­ga (15e), avant de la qua­li­fier en Ligue Eu­ro­pa en 2017, après un bar­rage de C1 per­du contre Li­ver­pool (1-2, 2-4) puis en Ligue des cham­pions cette an­née, avec un ren­dez-vous clé ce mer­cre­di (21 h) au Parc OL.

«Il est tel­le­ment hors pair»

Une tra­jec­toire as­sez phé­no­mé­nale pour cet an­cien dé­fen­seur ayant ar­rê­té sa car­rière dès l’âge de 20 ans en rai­son de bles­sures au mé­nisque. « Il n’est pas con­di­tion­né comme la plu­part des en­traî­neurs par un ba­gage d’ex-joueur pro ayant connu une longue car­rière, constate Pa­trick Guillou, qui pré­sente l’émis­sion “Die Bu­li­schau” sur beIN Sports. Il est ar­ri­vé avec de l’in­sou­ciance mais, mal­gré son âge, il a su convaincre les joueurs par son au­to­ri­té na­tu­relle et car il est brillant tac­ti­que­ment. » Cham­pion d’Al­le­magne à la tête des U19 d’Hof­fen­heim Ju­lian Na­gels­mann ré­gale le pu­blic avec un 3-5-2 ex­trê­me­ment of­fen­sif, comme l’a prou­vé le spec­ta­cu­laire nul (3-3) à l’al­ler contre Lyon.

« Sur le banc, il est très im­pul­sif, dé­crit Va­lé­rien Is­maël, qui l’a bat­tu [2-1] en fé­vrier 2017 avec Wolf­sburg. Avec son pres­sing tout ter­rain, il ré­clame beau­coup d’ef­forts à ses joueurs et tient à les ac­com­pa­gner dans chaque duel. » Après sa pre­mière de­mi-sai­son en Bun­des­li­ga, Ju­lian Na­gels­mann te­nait à rap­pe­ler que l’es­sen­tiel n’était, se­lon lui, pas la tac­tique: « Si l’en­traî­neur est au top au ni­veau des com­pé­tences, mais un idiot dans ses re­la­tions hu­maines, alors il n’au­ra au­cun suc­cès. » Une re­cette qu’ap­plique le fu­tur coach an­non­cé du RB Leip­zig, proche de son groupe, au­quel « il a su don­ner une grosse confiance ». Fi­na­le­ment, mal­gré son vi­sage presque aus­si ju­vé­nile que ce­lui de l’ex-Ni­çois Vincent Ko­ziel­lo, est-il en­core ques­tion de ses 31 ans en Al­le­magne? « Non, c’est comme pour Ky­lian Mbap­pé, il est tel­le­ment hors pair et ma­ture qu’on ne pense même plus à son âge », sou­rit Va­lé­rien Is­maël.

Ju­lian Na­gels­mann est dé­crit comme un en­traî­neur «im­pul­sif».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.