Des mi­grants ac­cu­sés à tort

20 Minutes (Lyon) - - DIX NEWS - Alexis Or­si­ni

Chaises ren­ver­sées, ma­te­las épar­pillés et faux pla­fonds éven­trés… Une sé­rie de pho­tos re­layées sur Fa­ce­book té­moigne de l’am­pleur des dé­gra­da­tions com­mises dans un bâ­ti­ment si­tué à Neuves-Mai­sons (Meur­theet-Mo­selle). Pour An­tho­ny Bel­lo­ri­ni, char­gé de mis­sion au sein de Gé­né­ra­tion na­tion (le mou­ve­ment de jeu­nesse lo­cal du Ras­sem­ble­ment na­tio­nal), à l’ori­gine du post pu­blié le 22 oc­tobre et par­ta­gé plus de 5 000 fois, les cou­pables sont clai­re­ment iden­ti­fiés : « Les mi­grants hé­ber­gés à Neuves-Mai­sons aux frais des contri­buables néo­do­miens ont sac­ca­gé les lo­caux dans les­quels ils vi­vaient. » Or, si les lo­caux en ques­tion ont bien ac­cueilli des de­man­deurs d’asile, puis des mi­grants mi­neurs, et ont ré­cem­ment été dé­gra­dés, rien ne per­met d’af­fir­mer que ces der­niers sont les au­teurs de ce « sac­cage »… puisque les dé­gâts ont été com­mis après leur dé­part, et que les res­pon­sables n’ont pas été iden­ti­fiés à ce jour. Do­mi­nique Kin­ders­tuth, di­rec­teur gé­né­ral des ser­vices au sein de la com­mu­nau­té de com­munes Mo­selle et Ma­don (qui est pro­prié­taire des lieux), pré­cise à 20 Mi­nutes : « Avant même l’ar­ri­vée des mi­grants, nous étions confron­tés à la pro­blé­ma­tique ré­cur­rente d’in­tru­sions. »

20 Mi­nutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecri­vez à contri­bu­tion@20mi­nutes.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.