«Les Reines des en­chères», cou­sine d’« Af­faire conclue »

M6 a lan­cé une toute nou­velle émis­sion, lun­di, qui res­semble à «Af­faire conclue» sur France 2

20 Minutes (Lyon) - - LA UNE - Clio Wei­ckert

M6 surfe sur la vague des bonnes af­faires. Lun­di, la chaîne a lan­cé un nou­veau pro­gramme de fin d’après­mi­di, bap­ti­sé « Les Reines des en­chères ». L’idée de cette émis­sion, pré­sen­tée par Cris­ti­na Cor­du­la, est de pro­po­ser à des par­ti­cu­liers de vendre aux en­chères leur dres­sing. Un concept pro­met­teur, qui n’est tou­te­fois pas sans rap­pe­ler ce­lui d’« Af­faire conclue », ani­mée par So­phie Da­vant sur France 2. 20 Mi­nutes a com­pa­ré les deux pro­grammes.

˃ Le concept. Dans « Les Reines des en­chères », les par­ti­ci­pants pro­posent leurs biens aux en­chères et s’en re­mettent aux plus of­frants. A la dif­fé­rence d’« Af­faire conclue » où les ache­teurs sont des pro­fes­sion­nels, les ache­teuses po­ten­tielles qui se battent sur M6 le font par loi­sir.

Le dé­rou­le­ment. Comme dans « Af­faire conclue », « Les Reines des en­chères » com­mencent par la pré­sen­ta­tion de la ven­deuse, de l’ob­jet en vente et du prix d’achat de ce der­nier. Un ex­pert ana­lyse le pro­duit, l’es­time et donne des in­for­ma­tions sup­plé­men­taires sur la pièce. Puis, la ven­deuse de M6 ar­rive sur le pla­teau pour sou­mettre son ob­jet à douze po­ten­tielles ac­qué­reuses. Un com­mis­saire-pri­seur lance alors les en­chères, les ache­teuses en­ché­rissent, et la vente se con­clut ou non.

˃ Le rôle de la pré­sen­ta­trice. Dans « Af­faire conclue », So­phie Da­vant ac­com­pagne les ven­deurs, de l’es­ti­ma­tion à la vente alors que, dans « Les Reines des en­chères », Cris­ti­na Cor­du­la est re­la­ti­ve­ment pré­sente, mais hors pla­teau. Comme dans « Les Reines du shop­ping », elle n’in­ter­vient que dans des pas­tilles vi­déos, com­mente la qua­li­té des pièces et donne son avis sur les looks ap­pro­priés pour les por­ter.

˃ Le ver­dict. « Les Reines des en­chères », qui ciblent clai­re­ment un pu­blic fé­mi­nin, ne manquent pas de si­mi­li­tudes avec « Af­faire conclue », qui se veut ce­pen­dant plus gé­né­ra­liste. Mais que les fans d’en­chères se ras­surent, ils n’au­ront pas à choi­sir entre le pro­gramme de France 2 et la nou­veau­té de M6. Si « Af­faire conclue » est dif­fu­sée entre 16 h 15 et 17 h 50, « Les Reines des en­chères » dé­barquent à 17 h 40. Ouf !

Le pro­gramme de M6 cible un pu­blic clai­re­ment fé­mi­nin.

Cris­ti­na Cor­du­la, ab­sente du pla­teau, donne son avis dans des vi­déos.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.